Boli Bolingoli Mbombo peut-il s'assurer une place dans le onze de base du FC Malines ?

Jupiler Pro League |

La troisième journée de la Jupiler Pro League commence ce vendredi soir. Le FC Malines reçoit l'Union Saint-Gilloise samedi à 20h45 et il est possible qu’un certain Boli Bolingoli Mbombo, fraîchement recruté par Malines, soit titularisé pour la deuxième fois. Le cousin de Romelu Lukaku pourra-t-il relancer sa carrière à Malines ?

De Proximus

Partager cet article

Évoluant au Celtic FC depuis 2019, Bolingoli a été mis à l'écart en 2020 par le club écossais. Lequel l’a alors prêté au club turc de Basaksehir la saison dernière et, cette saison, au club russe du FK Oufa. Mais l'invasion de l’Ukraine par la Russie a provoqué la résiliation prématurée du prêt de Bolingoli. Si bien que le défenseur n'a même pas pu faire ses débuts officiels avec le FK Oufa. Le Celtic FC l’a donc vendu au FC Malines. Le mois dernier, Bolingoli est ainsi revenu en Belgique et a posé ses valises chez les Sang et Or.

L’arrière latéral gauche a signé un contrat de deux saisons avec le club malinois. Un choix qui semble judicieux pour le club puisque Bolingoli, 27 ans, pourra faire bénéficier les sang et Or de toute son expérience et qu’en plus, le défenseur connaît la Jupiler Pro League comme sa poche. Né à Anvers, le joueur d’origine congolaise a en effet déjà joué autrefois en première division belge avec le Clubs de Bruges (2013-2017) et Saint-Trond (2017).

Avec ce transfert à Malines, Bolingoli suit les traces de son oncle, Roger Lukaku. Ce dernier était en effet arrivé au club il y a 25 ans. « Je n'ai pas encore parlé à Roger du FC Malines », a ainsi déclaré en riant le cousin de Romelu à la Gazet Van Antwerpen. « Je cherchais simplement un club à l’ambiance familiale. Dès les premiers contacts, cela a été immédiatement clair pour moi. Je veux jouer à nouveau et m'amuser. C'est mon premier objectif à Malines ».

Une place dans le onze de base ?

En apportant son expérience, Bolingoli peut constituer un renfort solide dans la défense de Malines. Défense que le nouvel entraîneur Danny Buijs a critiquée après la première journée de championnat : «  En défense centrale, nous faisons fausse route », a analysé sans détour le Néerlandais dans le Het Belang Van Limburg suite au premier but encaissé contre l'Antwerp. « Sur un ballon de trente mètres, vous ne pouvez pas faire une erreur comme celle-là. C'était juste mal défendu », a-t-il souligné. 

Bolingoli n'était pas encore sur le terrain lorsque ce premier but est tombé. Sur le banc à l’entame du match, le défenseur est en effet entré en jeu à la 71ème minute à la place d'Alec Van Hoorenbeeck et, selon Het Belang Van Limburg, il l'a fait « avec beaucoup de grinta ». Compte tenu des critiques de Buijs à l'égard de sa propre défense, Bolingoli semblait assuré d'une place de titulaire lors de la deuxième journée, sur le terrain du KV Ostende. Et c'est ce qui s'est passé. Mais le joueur s'est montré décevant, tout comme son équipe.Sa performance a reçu la maigre note de 5,5 sur 10 dans la Gazet Van Antwerpen. Il va devoir se reprendre face à l'Union pour s'assurer une place permanente dans l'équipe de Buijs.

Le programme de la troisième journée de la Jupiler Pro League :

Vendredi 5 août

Samedi 6 août

Dimanche 7 août

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top