Suspense et sensations fortes au programme du weekend en sports moteurs

Auto-Moto | Ce weekend, le programme sports moteurs sera assez chargé et les amateurs du genre ne sauront pas où donner de la tête. Les Belges pourront même assister à une manche de MXGP puisque le championnat fera escale à Lommel. 

De Pickx

Partager cet article

Formule 1

Après l’Autriche, le championnat de Formule 1 s’installe le temps de quelques jours dans le Sud de la France, au Castellet, sur le circuit Paul Ricard. Dans l’antre de Red Bull, Charles Leclerc a renoué avec le succès qui le boudait depuis le mois d’Avril en Australie. Une victoire qui a permis au pilote Ferrari de revenir à 38 points de Max Verstappen, leader au championnat. Cette manche en France, la 12e de la saison, sera sans doute le théâtre d’un nouveau duel acharné entre les deux pilotes, même s’il faudra surveiller Hamilton et les Mercedes qui reviennent dans le coup tout comme Esteban Ocon, qui sera soutenu par son public au volant de l’Alpine qui gagne en efficacité au fil des courses. 


Le Grand Prix de France sera à suivre ce weekend sur Tipik. 

MXGP

Ce dimanche 24 juillet, la quatorzième manche du championnat MXGP aura lieu chez nous, à Lommel. Le triple champion du monde Tim Gajser est actuellement en tête du classement MXGP avec 535 points et le Slovène tentera d'augmenter cet avantage sur ses rivaux dans le Limbourg. 

L'écart est actuellement de 125 points, puisque l'Espagnol Jorge Prado Garcia, deuxième au classement, en compte 410. Le pilote suisse Jeremy Seewer est troisième avec 405 points. Notre compatriote Jeremy Van Horebeek roulera à domicile dimanche, lui qui occupe actuellement la dixième place avec 229 unités. Il espère sans doute engranger quelques précieux points devant son public.


Le championnat de MXGP sera à suivre ce dimanche 24 juillet sur Eurosport 2 NL, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.

eTCR

Deux semaines après le passage du paddock de l’eTCR sur le circuit de Zolder, les pilotes et leur voiture débarquent à Rome. Ils y courront pendant trois jours sur le circuit de Vallelunga, long de 4 km. Le Français Adrien Tambay est actuellement en tête du classement avec 363 points et cherche à accroître encore son avance. Le suédois Mattias Ekström est en deuxième position avec 342 unités, suivi de notre compatriote Maxime Martin avec 300 points. Si Martin veut battre Tambay, il devra réaliser une performance d'enfer ce weekend !

Ce weekend d'eTCR sera à suivre sur Eurosport 2, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.

WTCR

Les pilotes de l'eTCR partageront le circuit italien avec les voitures du WTCR ce weekend, puisque la Coupe du monde des voitures de tourisme fera escale sur le circuit de Vallelunga pour la sixième manche du championnat. L'Espagnol Mikel Azcona est actuellement en tête du championnat, suivi de l'Uruguayen Santiago Urrutia. Le Français Yann Erlacher est en troisième position. Notre compatriote Gilles Magnus est juste aux portes du top 5 et tentera de s’y installer pour la suite de la compétition.

Le weekend de Coupe du monde des voitrures de tourisme en Italie sera à suivre sur Eurosport 1 et 2, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.

Porsche Super Cup

Du 22 au 24 juillet, la cinquième manche de la Porsche Supercup se déroulera au Castelet, tout comme la F1. Le Néerlandais Larry ten Voorde tentera de conserver sa position de numéro 1 et si possible de la consolider. Il est suivi de près par le pilote luxembourgeois Dylan Pereira avec 39 points et le pilote allemand Laurin Heinrich et ses 31 points. Il est tout à fait possible que le classement soit complètement différent après ce weekend, car la différence de points entre la troisième et la cinquième place est d'à peine deux unités.

La Porsche Supercup sera à suivre ce weekend sur Eurosport 1, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top