Des pavés, des côtes, de la montagne : votre menu de la semaine sur le Tour de France

Cyclisme | Après son escapade danoise et déjà une première journée de repos, le peloton du Tour de France a rejoint l'Hexagone pour une semaine qui s'annonce riche en spectacles. Spécialistes des pavés, sprinteurs, puncheurs, grimpeurs... Tous pourront s'exprimer d'ici dimanche.

De Proximus

Partager cet article

Une fois n’est pas coutume, le peloton de la Grande Boucle pourra profiter d’une journée de repos après trois jours de course seulement. Après un grand départ et trois étapes au Danemark, les coureurs quittent en effet ce lundi la Scandinavie pour effectuer le transfert vers la France et plus précisément Dunkerque, d’où partira la quatrième étape de cette 109e édition mardi. Les 171 kilomètres de cette étape accidentée seront casse-pattes avec pas moins de six difficultés de quatrième catégorie répertoriées. La victoire ne devrait pas échapper aux sprinteurs les plus costauds, à moins qu’un puncheur tire son épingle du jeu.

Le retour des pavés

Le lendemain, la cinquième étape entre Lille et Arenberg Porte du Hainaut marquera le grand retour des pavés sur le Tour. Au programme, 157 kilomètres et onze secteurs pavés concentrés sur la deuxième partie du tracé. Alors que les spécialistes des classiques flandriennes s’en frottent déjà les mains, les favoris au classement général devront rester extrêmement attentifs lors de cette étape piège qui arrivera sur le site minier d'Arenberg.

Jeudi, le peloton fera une incursion en Belgique puisqu’il s’élancera de Binche pour une longue étape vallonnée (220 km) qui le mènera jusque Longwy à travers les Ardennes françaises. Le final particulièrement corsé laisse peu de doutes : c’est un solide puncheur qui s’imposera au sommet de la côte des Religieuses.

Le spectacle sera à nouveau au rendez-vous le lendemain dans les Vosges, avec la première arrivée au sommet de ce Tour. Si elle ne conclura pas une réelle étape de montagne, la désormais célèbre montée sèche de la Planche des Belles Filles (7 km à 8,7 %) donnera les premières indications sur l’état de forme des prétendants à la victoire finale.

Les premiers cols alpins

Samedi, ce sont les reliefs jurassiens qui seront le théâtre de la huitième étape. Pas de quoi cependant déclencher une grosse bagarre entre grimpeurs, qui devraient plutôt laisser les puncheurs s’expliquer à l’arrivée à Lausanne, en Suisse. L’arrivée aura lieu en haut de la côte du Stade Olympique, qui présente un passage à 12% un peu avant la flamme rouge.

Cette semaine exigeante se terminera en beauté dans les Alpes avec la première vraie étape de montagne, qui partira d’Aigle, toujours dans le canton suisse de Vaud. Quatre difficultés dont deux cols de première catégorie figurent au menu épicé de la journée. C’est dans le Pas de Morgins et ses 15,4 km à 6,1% qu’un homme fort pourrait faire la différence pour aller chercher la victoire un peu moins de dix bornes plus loin à Châtel.

Suivez le Tour de France du 1er au 24 juillet sur les chaînes de la RTBF.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top