Les Red Flames doivent monter en puissance contre l’Autriche

Red Flames | Malgré une belle victoire dans les chiffres, les Red Flames n’ont rassuré qu’à moitié contre l'Irlande du Nord jeudi (4-1). Ce dimanche, elles devront élever quelque peu leur niveau de jeu face à l’Autriche, un adversaire d’un autre calibre, dans l’avant-dernier match de leur préparation à l’Euro 2022.

De Proximus

Partager cet article

Après la petite gifle reçue en Angleterre (3-0), le sélectionneur Ives Serneels avait opté pour une approche offensive à domicile contre l’Irlande du Nord, intégrant les attaquantes Janice Cayman et Hannah Eurlings à son onze de base. Dans les faits, cependant, le jeu des Red Flames fut relativement poussif durant une heure de jeu. À Lierre, les Belges se sont créé des occasions – mais en ont également concédées – sans cependant parvenir à plier le match.

Si l’égalisation des Nord-Irlandaises en fin de première période aurait pu les faire douter, elles ont bien réagi en intensifiant leur pression et leur présence dans le camp adverse en deuxième mi-temps. Mais ce n’est qu’en fin de partie, alors que l'Irlande du Nord était réduite à dix après le carton rouge reçu par sa gardienne, que les Flames ont enfin fait la différence.

Enchaîner contre l’Autriche

Les joueuses de Serneels ont en effet inscrit trois buts entre la 82e et la 93e pour porter le score final à 4-1, grâce à des doublés de Tessa Wullaert et, plus inattendu, d’Ella Van Kerkhoven, qui a fêté de bien belle manière son retour en équipe nationale après plus d’un an d’absence en raison de blessures.

Contre l’Autriche, demi-finaliste du dernier Euro, il faudra donc se montrer plus consistant sur l’ensemble du match. "On n'a pas bien commencé, on ne trouvait pas l'espace entre les lignes", analysait Wullaert après la partie. “À l'Euro, ce ne sera pas juste la deuxième mi-temps qui comptera, on devra bien commencer." À cet égard, le match de dimanche contre la 21e nation au classement Fifa constituera un bon test.

"L’Autriche est une bonne équipe qui mérite d'être à l'Euro et qui a une très bonne organisation", prévient Serneels. Contre une nation de leur niveau sur papier, les Flames tenteront de monter en puissance et d'améliorer leur efficacité, tout en gommant les erreurs défensives qui leur ont été fatales jusqu’ici.

Les matchs de préparation, y compris la rencontre entre la Belgique et l'Autriche de ce dimanche dès 16h55 sur Tipik, ainsi que l'Euro 2022 seront à suivre sur la RTBF ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top