Plongez dans les 47 ans d'histoire de Rock Werchter

Rock Werchter | L'un des festivals de musique les plus emblématiques de Belgique a déjà 47 ans. Le Rock Werchter actuel n'a certainement rien à voir avec celui des premières années de sa création. Vous souhaitez savoir comment ce festival de renommée internationale a évolué au fil des années ? Retour sur l'incroyable histoire du festival dans cet article Proximus Pickx.

De Proximus

Partager cet article

Il y a 47 ans, en 1975, Herman Schueremans et Hedwig De Meyer ont planté la première pierre du 'Rock Werchter', nommé à l'époque 'Rock and Blues Festival Werchter'. Leur ambition de rassembler des artistes dans la petite ville de Werchter dans le Brabant flamand convainc les groupes belges Banzai, Vulgus et Stormy Monday à se produire dans leur modeste chapiteau. Le festival réunit du monde et pour sa deuxième édition le succès est plus grand puisqu'ils parviennent à mettre la main sur les groupes belges et néerlandais The Fifth Ball Gang, Kayak et the Working Class Band.

L'émergence du rendez-vous musical arrive jusqu'aux oreilles de Noël Steen et Monique Vandrommen, deux habitants de la Flandre occidentale. Passionnés de musique également, ils se réunissent avec les initiateurs du festival de Werchter et veulent mettre sur pied un projet commun, celui d'un double festival dans les villes de Thourout et Wechter. Partageant la même affiche d'artistes dans des villes différentes, ils offrent ainsi la possibilité à un plus grand nombre de festivaliers de profiter de l'évènement. Pour les musiciens internationaux aussi, c'était plus intéressant de se déplacer en Belgique pour deux dates et non plus une seule. Petit à petit, les scènes du Turnhout-Werchter festival étaient de plus en plus occupées par des artistes internationaux. 

La crème de la crème

Le plan semble fonctionner. Le double festival dans le plat pays gagne en notoriété. Il attire les foules internationales et les artistes mondialement connus. Dans les années 80 et 90, Dire Straits, Elvis Costello, The Cure, U2, Steve Miller Band, Van Morrison, Lou Reed, R.E.M., Iggy Pop, The Ramones, Nick Cave, Bob Dylan, Sting, The Red Hot Chili Peppers et bien d'autres groupes du moment font le déplacement en Belgique pour jouer à ce qui était alors le Rock Thourout/Rock Werchter.

Vingt ans plus tard, l'afflux du public n'était plus gérable en deux lieux. C'est en 1999 que le double festival ne devient plus qu'un. Werchter devient la seule capitale du rock en Belgique. Les organisateurs allient leurs forces pour se démarquer et rivaliser avec les autres festivals internationaux afin d'avoir le monopole. Ils prolongent le festival sur plusieurs jours. À ce moment-là, il passe à trois jours, jusqu'en 2003 où il passe à quatre jours. Deux scènes permettent aux nombreux artistes de jouer au même moment : la Main Stage et l'ancienne Marquee. Au programme pour cette édition : Fatboy Slim, Faithless, Lenny Kravitz, Metallica, R.E.M, Robbie Williams, The Roots et d'autres stars du genre. 

Festivals dérivés

Le festival a continué à se développer et en 2001, pour la première fois, 50 noms figuraient sur l'affiche. En 2003, un quatrième jour a été ajouté au festival et le festival a reçu la visite de nul autre que du Prince Laurent qui voulait absolument voir le groupe Roÿksopp. La même année, le Rock Werchter a remporté pour la première fois le prestigieux Arthur Award du "meilleur festival du monde".

Le Rock Werchter devient une véritable plaque tournante du rock et de la musique, mais ce n'est pas pour autant que le festival dénigre ses premiers fans. Depuis l'été 2002, un festival dérivé du Rock Werchter voit le jour. L'édition 'TW Classics' se déroule en général un week-end avant ou après le Rock Werchter et n'accueille que des groupes confirmés. Ce côté privilégié pour certains fans d'assister à une sorte de version VIP du festival fait mouche. En 2008, un autre festival dérivé est lancé dans le monde, Werchter Boutique. Ce festival d'une journée ne réunit que les meilleurs artistes du moment et la musique jouée était également adaptée aux familles.

Coronavirus

Deux scènes ne suffisant pas à satisfaire le public de Rock Werchter, une troisième a été installée en 2012 sur le site du festival : 'The Barn'. En 2018, une quatrième scène a été ajoutée : 'The Slope'. Aussi puissante soit-elle, l'organisation du Rock Werchter ne pouvait pas contourner les mesures prises à l'encontre de la pandémie du coronavirus. Pour la première fois, en 2020, lors de sa 46e édition, le Rock Werchter a été annulé. Cependant, plusieurs petits concerts ponctuels sont organisés sous le nom de 'Rock Werchter Zomerbar'. En 2021, le festival est encore touché par le coronavirus, mais il se réinvente pour respecter les normes sanitaires gouvernementales. Pendant un mois, du 1er juillet au 1er août, le 'Werchter Parklife' organise quatre concerts par semaine limités. De plus petite ampleur, chaque performance n'accueille que 2500 fans, contre 85.000 pour les têtes d'affiche jouant sur la 'Main Stage' du festival en temps normal. Heureusement, cette année le festival revient en bonne et due forme du 30 juin au 3 juillet !

Vivez le Rock Werchter en direct et au premier rang grâce à Pickx pendant tout l'été du festival. Entre le 30 juin et le 3 juillet, vous pouvez retrouver tous les concerts sur Pickx.be de 20 heures à minuit ! Vous pouvez également suivre les concerts sur l'application ou sur Pickx Live (canal 11).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top