Pickx @ the festivals : le post-punk irlandais et aventureux de Fontaines D.C.

Rock Werchter |

Le groupe post-punk irlandais Fontaines D.C. a sorti en avril son troisième album : ‘Skinty Fia’, qui succède à deux albums sortis en 2019 et 2020. Depuis ‘A Hero's Death’, leur deuxième opus, le quintet irlandais a changé de vie et ça se ressent dans leur musique. Leur exil à Londres, loin de leurs terres natales, les a inspiré pour ce dernier disque plus sombre, plus aventureux musicalement.

De Proximus

Partager cet article

Conor Daegan, Conor Curley, Carlos O’Connell, Tom Coll et Grian Chatten ont le mal du pays depuis leur déménagement dans la capitale britannique. À travers ce troisième album, ils creusent leur identité irlandaise en exprimant leurs doutes, la nostalgie de leur ville d’origine, la culpabilité d’avoir abandonné leur pays, mais aussi les préjugés qu’ils subissent à Londres parce qu’ils sont Irlandais. D’un point de vue musicale, ils montrent une nouvelle facette, mais aussi leur capacité à nous surprendre. 

De l'ouverture époustouflante ‘In ár gCroíthe go deo’, qui signifie  "dans nos coeurs pour toujours" en gaélique, en passant par le jangle entraînant du hit radio ‘Jackie Down The Line’, jusqu'à la chanson-titre dansante et turbulente ‘Skinty Fia’, Fontaines D.C. explore différentes voies et jongle avec des textures sombres du post-punk et du rock indépendant. Ils osent plus et s’aventurent dans de nouvelles contrées musicales.

'Skinty Fia' est une vieille expression irlandaise que l'on peut traduire par "la damnation du cerf". La pochette de l'album représente un cerf arraché à son habitat naturel et placé dans le couloir d'une maison, éclairé par une lueur rouge artificielle. Cette formulation est utilisée au quotidien comme un juron par la grande-tante du batteur qui exprime la déception et l’agacement. Des sentiments que le leader Grian Chatten veut exprimer face à la  "mutation" de la culture irlandaise à l’étranger. Pour transmettre ce message, la chanson utilise la métaphore d'une relation condamnée par la paranoïa, l'alcool et les drogues.

Des sources d’inspirations intellectuelles

Pour ce nouvel album, Fontaines D.C. s'est inspiré, entre autres, de Sinead O’Connor. "J'ai vraiment adoré sa chanson 'Never Get Old’", se souvient le chanteur Grian Chatten, dans une interview accordée à Stereogum. Des titres tels que ‘Troy’ et ‘Mandinka’ ont bercé sa  jeunesse. "Mais ce n'est que lorsque j'ai écrit ce disque que j'ai commencé à écouter les albums en entiers d’O'Connor. Quelques chansons de ‘The Lion And The Cobra’ ont eu une grande influence sur 'In ár gCroíthe go deo' : ce style vocal épique avec des influences irlandaises".

Autre source d’inspiration : le roman ‘Stoner’ de John Williams a donné le ton à des morceaux comme ‘The Couple Across The Way’. La littérature a toujours été un passe-temps partagé par les membres du groupe. La poésie résonne toujours aussi fort dans leurs nouvelles chansons. Pour revenir au livre,  "La patience de 'Stoner' vous donne l'espace nécessaire pour projeter votre imagination sur le monde, ce qui le rend plus intéressant. Un monde sans distractions, donc vous devez créer les vôtres", précise le chanteur. ‘The Couple Across The Way’ a été écrite sur une expérience vécue. En face de chez lui, un couple se chamaillait. Et sur cette observation anodine est née le titre. "Ils se criaient dessus. De temps en temps, l'homme sortait sur le balcon, regardait à gauche et à droite, prenait une grande inspiration, se retournait et rentrait pour continuer à se disputer."

La peste’ d'Albert Camus a également influencé ‘Skinty Fia’. "Le livre m'a donné l'idée d'accepter les choses que l'on ne peut pas contrôler", explique le guitariste Conor Curley. "Il y aura toujours une peste qui circule, nous sommes toujours entourés de beaucoup de dangers qui peuvent vous tuer. C'est seulement quand on nomme ces choses que ça provoque l’hystérie." Il ajoute que l'acceptation de cette menace permanente au-dessus de nos têtes s'est glissée dans l'album : "Un sentiment de mortalité, à tous les niveaux - même nos carrières peuvent s'éteindre à un moment donné. Nous étions un groupe qui était presque hyper conscient de ne jamais vouloir stagner ou ennuyer les gens. Je pense que c'est pour ça qu'on a écrit si vite."  L’album avait été enregistré en deux semaines seulement.

Fontaines D.C. sera présent à Rock Werchter le jeudi 30 juin à 14h05 sur la ‘Main Stage’.

Suivez le Rock Werchter en direct et au premier rang grâce à Proximus Pickx ! Regardez le livestream sur pickx.be du 30 juin au 3 juillet, sur l'application ou sur Pickx Live (canal 11).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top