La presse italienne salue le "retour du roi" Romelu Lukaku

Serie A | Romelu Lukaku s'apprête à faire son retour sous forme de prêt à l'Inter Milan, seulement un an après avoir quitté le stade Giuseppe Meazza. Une nouvelle relayée avec enthousiasme par toute la presse italienne qui n'a pas oublié les exploits du Diable Rouge en Serie A.

De Proximus

Partager cet article

Nul n'est prophète en son pays. Sauf peut-être Romelu Lukaku quand il s'agit de sa terre d'adoption qu'est l'Italie. Parfait bilingue, et même polyglotte en maîtrisant de nombreuses autres langues, le Diable Rouge n'a laissé que de beaux souvenirs dans la Botte lors de son passage à l'Inter Milan entre 2019 et 2021. Et ce n'est évidemment pas pour ses talents oraux que l'attaquant belge a retenu l'attention, même si sa sympathie et sa franchise ont pu aider, mais davantage pour son rôle de leader, sa solidité offensive et ses prouesses devant le but avec les Intéristes. Alors quand l'avant-centre de 29 ans est sur le point de retrouver le championnat semblant lui correspondre le mieux, c'est toute la presse italienne qui salue le retour du fils prodigue.

Un rapatriement "à la maison"

Une fois encore, Romelu Lukaku n'aura pas réussi à s'imposer dans le club de ses rêves en ne rentrant jamais dans les petits plans de Thomas Tuchel à Chelsea. Mais qu'à cela ne tienne ! Le Diable Rouge a soif de revanche et veut prouver à tous désormais que sa parenthèse londonienne n'est déjà qu'un mauvais souvenir. "Le passé ne compte plus. La trahison anglaise d'août 2021 non plus. Moment où il a pris la fuite au milieu de la tempête et a été séduit par les paillettes et les Livres de Londres. Aujourd'hui, tout ce qui compte pour le peuple de l'Inter, c'est le frisson du retour. Ce qu'il a voulu par-dessus tout. Habitué à malmener les défenseurs, il a cette fois-ci déplacé des montagnes pour faire son retour. Il a fait plier le destin et les lois du marché", débute la Gazzetta dello Sport en titrant en Une "Inter, tu m'as manqué" avec Big Rom évidemment en couverture.

Sacrifiant d'après les rumeurs un quart de son salaire, Romelu Lukaku voulait à tout prix se relancer à quelques mois de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Et surtout jouer. "Le Roi de Milan est de retour", jubile le Corriere della Serra. "L'Inter signe un chef-d'œuvre. Après l'avoir vendu 115 millions l'été dernier, le club rapatrie Lukaku a la maison. L'attaquant est plus qu'un joueur, il s'agit d'un symbole. L'homme est capable de remettre le Scudetto dans la vitrine des Nerazzurri. Et grâce à lui, l'Inter fait partie des favoris. Le couple avec Lautaro a déjà été testé et approuvé. Le trident avec Dybala s'annonce être une puissance de feu considérable pour la Ligue des champions aussi."

Des critiques ont toutefois été émises à son encontre par certains médias. En Une du Corriere dello Sport, par exemple, le célèbre agent Giovanni Branchini a notamment affirmé que "l'Inter n'a pas besoin de Lukaku" en insistant sur le fait que le choix de la jeunesse devait être fait. De manière générale, cependant, tout le monde trouve judicieux le choix des deux partis de lier à nouveau leur sort. Et pour les derniers sceptiques, Romelu Lukaku se chargera de leur montrer qu'il reste bien l'un des meilleurs attaquants au monde.

Suivez la nouvelle saison de Serie A sur Eleven Sports, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top