Les équipes de D1B font à nouveau confiance à des T1 belges

Challenger Pro League | Mercredi, le Club NXT a confirmé officiellement que Nicky Hayen serait le nouveau T1 des Espoirs brugeois. Il sera le sixième coach belge à diriger une équipe de la compétition cette saison.

De Tagtik

Partager cet article

La moitié des entraîneurs de D1B sont donc des techniciens belges et, fait amusant, ils appartiennent tous à la même génération. Nicky Hayen (41 ans), Tom Van Imschoot (Lierse K. - 40 ans), Vincent Euvrard (RWDM - 40 ans), Wim De Decker (Beveren - 40 ans) et Hans Somers (U23 Genk - 44 ans) se sont souvent croisés sur les pelouses du Royaume au cours de leur carrière de joueur.

Ces quarantenaires seront rejoints par  Régi Van Acker, 67 ans, qui monte en D1B avec Dender EH et qui exerce le métier de T1 depuis 34 ans.

Quatre entraîneurs étrangers seront par ailleurs actif en D1B : le Britannique Steve Bould (59 ans) se lance dans une nouvelle aventure à Lommel. Au KMSK Deinze, c'est le Japonais Takahisa Shiraishi (46 ans) qui s'installera sur le banc. Au Beerschot, c'est l'Autrichien Andreas Wieland (38 ans) qui reprend les commandes sportives du club anversois alors que le Hollandais Robin Veldman (36 ans) sera le benjamin de la bande à la tête des U23 d'Anderlecht.

Pour le moment, les deux équipes francophones de la série n'ont toujours pas choisi leur nouveau coach. Le RE Virton s'est séparé de Pablo Correa et devrait bientôt annoncer le nom de son nouveau T1. Du côté du Standard U23, Geoffrey Valenne est devenu le T3 de l'équipe première et il n'a pour le moment pas de successeur désigné.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top