CS:GO : La Belgique se qualifie pour les championnats d’Europe

Esports | Alors que les qualifications pour les championnats d’Europe se jouaient de vendredi à lundi, la sélection belge, tout juste officialisée, s’est qualifiée en terminant deuxième de son groupe derrière le roster monténégrin. Une performance qui enverra la Belgique à Oradea en Roumanie, où se jouera le titre européen du cinq au dix juillet prochain. 

De Proximus

Partager cet article

Si la plus grosse partie de l’écosystème compétitif mondial CS:GO voit généralement évoluer des joueurs sous les couleurs d’un club, c’est sous la houlette de la Fédération européenne d’esport que s’organisent actuellement les championnats d’Europe de Counter-Strike. Une compétition qui opposera seize nations qui devront aligner un roster uniquement composé de joueurs issus de leur pays, et à laquelle la Belgique s’est qualifiée ce week-end. 

Et c’est un roster assez hétéroclite qui a été sélectionné pour représenter notre plat pays, avec des joueurs venant des quatre coins du pays et de plusieurs équipes du paysage compétitif belge. On y retrouve notamment le joueur Sector One v1d, qui officie aussi en tant que capitaine de la formation. Il y est entouré par Maxim "MaximN" Nonglaire, Milan “CrePoW” Libbrecht et Jarne "kzealos" Van Ransbeeck, tous les trois membres du roster d’ex-Projet Eversio qui a disputé les finales des deux derniers segments de l’ESL Benelux Championship. Pour compléter le roster, c’est le jeune Kyan “AyeZs” Blockx, recruté en début d’année par le KRC Genk Esports, qui a été sélectionné. 

Il faut dire que les premières rencontres de la formation se sont avérées être un succès. Lors de l’épreuve de qualification fermée, à laquelle 27 nations européennes participaient, notre équipe nationale n’a pas eu de mal à se placer parmi les seize qualifiés pour le Main Event. 

Placée dans le groupe B en compagnie du Monténégro, de Malte et de l'Azerbaïdjan, notre sélection ne se sera inclinée que face à l’effectif monténégrin. Un résultat suffisant pour sécuriser l’une des deux places qualificatives de la poule. Une qualification qui a d'ailleurs permis à l'équipe d'identifier les points sur lesquels il va falloir travailler dans le mois à venir, comme nous l'explique v1d, capitaine de l'équipe : "On a réussi à se qualifier et les aspects à travailler seront réglés pour les finales. Nous n'avons peur de personne et quand on voit les noms qui seront présents à l'évènement, c'est un beau challenge qu'on relèvera avec plaisir."

C’est donc dans l’arène d’Oradea, en Roumanie, que les cinq joueurs défendront les couleurs de la Belgique du 5 au 10 juillet prochain. Et les enjeux seront élevés lors de la compétition. En plus de l’habituel cash-prize divisé entre les meilleures équipes du championnat, l’équipe vainqueure sécurisera directement un slot pour les IESF World Esports Championship 2022, tandis que les autres équipes devront entamer un nouveau chemin de croix pour sécuriser leur place. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top