Après la génération dorée des Diables Rouges : vers une génération dorée d'entraîneurs ?

Diables Rouges |

C'était la fête la semaine dernière au centre d'entraînement des Diables Rouges. Outre le Walk of Fame à Tubize, plusieurs (ex-)Diables ont reçu leur certificat d’entraineur UEFA A et B.

De Proximus

Partager cet article

Fin 2019, l’Union Belge a présenté un cours spécial d’entraîneur pour les Diables intéressés. L'idée de donner à la génération actuelle des Diables Rouges la possibilité de suivre un cours d'entraîneur est venue de Roberto Martinez lui-même. Le coach national a voulu profiter de cette occasion pour préparer ses joueurs à la prochaine étape de leur carrière et pour qu'ils restent impliqués dans le football belge. Quelques années plus tard, 18 participants ont pu recevoir leur premier diplôme.

Il s'agit de Dedryck Boyata, Laurent Ciman, Kevin De Bruyne, Steven Defour, Guillaume Gillet, Christian Kabasele, Nicolas Lombaerts, Dries Mertens, Simon Mignolet, Sébastien Pocognoli, Dennis Praet, Matz Sels, Timmy Simons, Youri Tielemans, Leandro Trossard, Thomas Vermaelen (actuel assistant du sélectionneur national Roberto Martinez), Jan Vertonghen et Axel Witsel.

Avec ce diplôme, ils peuvent commencer à coacher jusqu’en Nationale 1. Il s’agit également d’une étape nécessaire pour commencer ensuite la licence UEFA Pro, plus haut diplôme en Belgique, qui leur permet d’entrainer les seniors en D1A et B.

La méthode belge de coaching

Les 18 ont reçu leur diplôme des mains de Kris Van Der Haegen, directeur à la formation des coachs à la RBFA. Il a souligné l'importance de ce projet. "Nous les préparons sur la base de la méthodologie belge, de la manière belge d'entraîner. Nous voulons qu'ils soient prêts à donner quelque chose en retour au football belge et à être la prochaine génération d'entraîneurs."

De cette façon, la Fédération belge de football voulait éviter que beaucoup de ces (anciens) joueurs aillent voir ailleurs. "Pocognoli avait prévu de faire le cours en Irlande du Nord. Maintenant, nous avons pu leur donner ensemble la vision belge, afin qu'ils puissent poursuivre cet héritage."

Mais quelle est donc cette méthode bien belge ? "On part du joueur, pas de l'équipe. On disait toujours : "L'équipe est la chose la plus importante." Nous avons inversé cette orientation : "L'individu est le plus important." Et si vous vous concentrez sur chaque individu, votre équipe s'améliorera également. Si chaque joueur sent que l'entraîneur le rend meilleur, alors il est beaucoup plus motivé et impliqué."

Vermaelen impressionne

Avec ces 18 premiers diplômés, on peut se réjouir pour le futur. Cinq d'entre eux sont déjà dans la profession, avec Vermaelen (assistant de Martinez), Simons (qui vient de quitter Zulte Waregem), Pocognoli (dernière saison U21 à l'Union avant de prendre en charge les U18 à Genk), Defour (assistant à Malines) et Lombaerts (assistant à Gand).

Celui qui a immédiatement impressionné Van Der Haegen et les autres, c’est Thomas Vermaelen. "Dès le début, il a eu un souci du détail très poussé. Sa préparation était bonne, il pensait à tout - Thomas est un penseur", a déclaré Van Der Haegen. Peut-on déjà dire si Thomas Vermaelen deviendra un jour un grand entraîneur ? "Il y a du potentiel, mais il faut encore qu'il franchisse toutes les étapes. Vous ne pouvez pas être un entraîneur de haut niveau dès le premier jour. Vous n'êtes pas un entraîneur de haut niveau avec le diplôme, vous le devenez."

Suivez la rencontre de Ligue des Nations entre la Belgique et les Pays-Bas ce vendredi 3 juin dès 20h45 sur RTL TVI.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top