Le Beerschot veut retrouver sa véritable identité

D1B Pro League | Le Beerschot VA a présenté lundi son nouveau T1, l'Autrichien Andreas Wieland. A 38 ans, il est un illustre inconnu pour la plupart des amateurs de football en Belgique. Mais le club du Kiel est convaincu qu'il a le profil idéal pour remettre le Beerschot dans une spirale positive...

De Tagtik

Partager cet article

Selon le président des mauves anversois, Francis Vrancken, la décision d'engager Andreas Wieland n'a pas été prise à la légère ou dans la précipitation, comme il l'explique sur le site officiel du club. “Nous avons choisi notre nouveau coach au terme d'un processus structuré et de longue haleine", indique-t-il en substance. "Andreas Wieland était pour nous un top candidat au vu de son profil, de sa vision du football et de son caractère."

Des qualités qui, selon le manager technique, Sander Van Praet, doivent former la base d'un nouveau départ, plus respectueux du véritable ADN du Beerschot. “Wieland défend un pressing haut, un football intense et une solide organisation. (...) Nous voulons retrouver l'identité footballistique du Beerschot. Le nouveau coach défend un football sainement agressif. Son ambition et sa personnalité affirmée ont achevé de nous convaincre.”

Andreas Wieland pourra faire connaissance avec le noyau et l'ensemble du staff du club dans les prochains jours. Dès le 20 juin, le Beerschot entamera sa préparation pour le championnat de D1B.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top