FIFA eNations Series : Deux énormes premières journées puis la désillusion.

Esports | De jeudi à samedi se jouait le tournoi principal de qualification pour la prochaine FIFAe Nations Cup, la compétition rassemblant les meilleures nations de FIFA. Nos eDevils avaient l'occasion de se qualifier pour cette compétition qui aura lieu du 27 au 30 juillet prochain à Copenhague au Danemark.

De Proximus

Partager cet article

Notre équipe nationale était représentée par trois de ses meilleurs joueurs : Stefano Pinna, le meilleur joueur belge du moment, accompagné par Gilles Bernard, joueur du KRC Genk et récent vainqueur de la Proximus ePro League 2022 et Rudi Ekmen, joueur du Club de Brugges et demi-finaliste de la dernière Proximus ePro League.

Une phase de groupes maîtrisée

Lors du premier jour, nos diables commencent par un match nul contre la Roumanie. Un partage 2-2 pour Stefano Pinna et Rudi Ekmen, qui sont renvoyés au jeu pour le second match et une victoire contre Malte. C'est à partir de la troisième rencontre que l'on voit entrer en jeu Gilles Bernard, en remplacement de Rudi Ekmen, pour une victoire face à la Croatie. S'en suivront trois nuls consécutifs avant de terminer par une victoire. À la fin de ces matchs aller, les belges sont invaincus et seconds au classement à seulement deux longueurs de la Bosnie. La seconde journée de phase de groupes commence comme la veille, par un nul face à la Roumanie (1-1). Une seconde journée également bien maîtrisée pour nos Belges qui terminent avec trois nuls et quatre victoires pour s'assurer la seconde place du groupe, à égalité de points avec la Bosnie et sur un bilan de sept victoires et sept partages.

Une troisième journée bien plus compliquée

Après avoir bien géré la phase de groupes en la terminant invaincus, nos eDevils faisaient face au Winner Bracket. Les belges allaient donc affronter la Finlande, 3ème du groupe A. Une journée bien plus complexe pour nos diables qui concèdent dès le match aller leur première défaite de la compétition. Un revers cinglant (3-0) qui amenuise grandement nos chances de qualifications. Malgré une meilleure prestation au match retour, les belges concèdent le nul 3-3. Cette défaite face à la Finlande envoie directement les joueurs en Seconde Chance Bracket. Pour ces huitièmes de finales les Belges étaient opposés à la Moldavie, qui avait terminé 5ème du groupe D. Après un match nul à l'aller, Gilles Bernard et Stefano Pinna commencent mieux le match retour que leurs adversaires. Malgré une bonne prestation, les diables se font égaliser en toute fin de match. Les Belges n'arriveront jamais à réellement faire la différence et les deux équipes iront se départager aux tirs aux buts. Nos représentants s'inclinent lors de cette séance, sur le score de 5-4. Leur compétition s'arrête ici, en même temps que leurs espoirs de qualification.

Malgré un début de compétition qui laissait présager de belles choses pour nos représentants belges. Invaincus lors de leurs quatorze premiers matchs, leur seule défaite aura été fatale et le troisième jour de compétition aura été beaucoup plus laborieux. Le parcours s'arrête donc ici pour Stefano Pinna, Gilles Bernard et Rudi Ekmen qui devront attendre la saison prochaine pour prétendre à une qualification à la FIFAe Nations Cup.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top