Filip Kostic, héros de l'Europa League grâce à une erreur d'email

UEFA Europa League | L'Eintracht Francfort a retrouvé le toit de l'Europe ce mercredi soir en s'adjugeant la finale de l'Europa League au bout du suspense contre les Glasgow Rangers aux tirs au but. Décisif dans cette rencontre, le Serbe Filip Kostic n'aurait pourtant jamais dû la jouer.

De Pickx

Partager cet article

42 ans plus tard, ils l'ont à nouveau fait. Depuis leur victoire en 1980 en Coupe de l'UEFA, les supporters de l'Eintracht Francfort n'avaient plus goûté à une joie suprême sur la scène européenne. Ce mercredi soir, leurs joueurs ont arraché méritoirement l'Europa League aux tirs au but face aux Glasgow Rangers. Parmi eux, Filip Kostic fut l'un des hommes du match avec, outre un tir au but converti froidement, un centre magnifique à la Kevin De Bruyne adressé à Rafael Borré pour offrir l'égalisation aux Allemands et les relancer dans la course au titre. Omniprésent tout au long de la campagne, avec 3 buts et 6 passes décisives en 12 rencontres, le Serbe peut remercier en quelque sorte ses dirigeants car il a bien failli ne jamais être de l'aventure cette année.

La Lazio le regrette encore

L'histoire remonte à la fin du mercato estival. Bien avant de devenir le meilleur donneur d'assist de l'Europa League, Filip Kostic avait des envies d'ailleurs et souhaitait quitter l’Eintracht Francfort après trois années de bons et loyaux services. L'ailier est alors courtisé par la Lazio de Rome qui en fait l'une de ses priorités. Si la somme demandée rébute dans un premier temps les Italiens, plus de 15 millions d'euros, ils se résolvent finalement à délier les cordons de la bourse. Les hommes de la capitale passent ainsi à l'acte et formulent une offre écrite qu'ils envoient par email. Et c'est ici que les Romains s'empoignèrent...

Jamais, en effet, la demande n'arrivera en Allemagne. Officiellement, Francfort déclare qu'aucune offre ne leur est parvenue. Le média allemand Bild affirme alors que la Lazio s'est tout simplement trompée d'adresse email... mais le journaliste italien Gianluca Di Marzio, toujours bien informé, rétorque de son côté qu'il s'agit en fin de compte d'une ruse de la part des Allemands qui auraient envoyé une mauvaise adresse aux dirigeants laziales afin que le transfert capote et que le joueur de 28 ans, à l'époque, reste au Deutsche Bank Park.

En apprenant la nouvelle, Filip Kostic avait décidé début septembre de boycotter l'entrainement avant de se résoudre à réintégrer le groupe. Difficile de savoir quel aurait été le parcours de la Lazio avec lui, elle qui a été éliminée en seizième de finale par le FC Porto, mais celui de l'Eintracht n'aurait sans aucun doute pas été le même. Décisif dès les poules contre le Royal Antwerp, notamment, puis contre le Real Betis en huitième, face au FC Barcelone en quart et, enfin, lors de la finale à Séville, l'Aigle a marqué la compétition de son empreinte et ses dirigeants lui permettront certainement désormais de prendre son envol maintenant que les deux parties ont marqué l'histoire du football.

Suivez la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top