La suite d' ‘Avatar’ est en route : cinq faits sur le blockbuster qui a battu tous les records

Cinéma |

Treize ans après le succès monstre d' ‘Avatar’, la première des quatre suites, ‘Avatar : Le chemin de l'eau’, sort dans les salles obscures en décembre prochain ! Proximus Pickx a rassemblé les faits les plus fascinants sur le blockbuster le plus attendu de ces dernières années.

De Proximus

Partager cet article

James Cameron a commencé à écrire ‘Avatar’ en 1994

Il a fallu beaucoup de temps à James Cameron pour donner vie à son ‘Avatar’ sur le grand écran. Ses premières idées vagues et représentations visuelles remontent aux années 1970, après quoi sa superproduction a lentement pris forme au fil des décennies. En 1994, Cameron a mis sur papier le premier scénario d' ‘Avatar’, qu'il a peaufiné au cours des années suivantes. Le réalisateur a attendu 2007 pour tourner son scénario : ce n'est qu'à ce moment-là qu'il a estimé que la technologie était suffisamment avancée pour réaliser l'histoire telle qu'il l'envisageait.

Le compositeur James Horner a inventé des instruments pour la musique du film

Lorsque vous créez un monde aussi vaste et vivant que Pandora, vous souhaitez transmettre l'exploration merveilleuse de cette planète exotique de la manière la plus attractive possible. Outre les images mémorables, les créatures fantastiques et les environnements étonnants qui ornent ‘Avatar’, la musique est également l'un des meilleurs outils pour renforcer la magie et l'émerveillement.

Pour créer les émotions et les sons que les personnages principaux ressentent et entendent, le regretté James Horner, compositeur d' ‘Avatar’, s'est donné beaucoup de mal pour rechercher dans le monde entier des instruments de musique uniques et en a inventé de nouveaux lui-même afin de reproduire le son exact qu'il voulait pour la partition.

Un linguiste a inventé un millier de mots en langue Na'vi

Une langue est en constante évolution, et souvent des siècles se sont écoulés avant que la grammaire de base ne prenne forme. Mais le linguiste Paul Frommer n'a pas eu le temps de travailler aussi longtemps sur ‘Avatar’. James Cameron voulait créer une langue fictive pour ses extraterrestres sur Pandora.

Inventer une toute nouvelle langue semble facile, mais la langue Na'vi est plus qu'un simple charabia et des mots inintelligibles. Il est basé sur une grammaire fictive, avec ses propres règles et un lexique construit logiquement. Le Na'vi est une idée de Paul Frommer, qui dit avoir espéré avec ferveur que le film ‘Avatar’ connaisse un grand succès, afin que son travail de moine n'ait pas été vain. Il a commencé à y travailler en 2005 et a créé plus de mille mots.

Le protagoniste Sam Worthington vivait dans sa voiture quand il a auditionné

"Il a changé ma vie et je lui en serai toujours reconnaissant". Le "il" est James Cameron, tandis que celui dont il a changé la vie n’est autre que le protagoniste Sam Worthington, qui joue le rôle de Jake Sully. Au moment où il auditionne pour le rôle principal, Sam Worthington vit dans sa voiture.

L'acteur australien dit avoir vendu la plupart de ses biens à l'âge de 30 ans. Avec l'argent, il a acheté une voiture, dans laquelle il a vécu. Selon le site web du showbiz CodeList.biz, il a déclaré que cette voiture se trouve toujours dans son garage. Après son rôle principal dans ‘Avatar’, sa carrière a décollé et il a échappé à la pauvreté.

James Cameron a gagné plus de 350 millions de dollars avec le film

Dire que James Cameron est bien loti est un euphémisme. L'homme a réalisé deux des films les plus rentables de tous les temps. Comme ‘Avatar’ a rapporté environ 2,7 milliards de dollars, le réalisateur canadien a été largement récompensé. Selon Deadline, il a reçu plus de 350 millions de dollars pour la réalisation du film. Après tout, il était le scénariste, le réalisateur et le producteur. On peut donc dire sans se tromper qu' ‘Avatar’ n'existerait pas sans sa vision audacieuse.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top