Comment Moises Caicedo est passé d'un joueur prometteur au Beerschot à une place de titulaire à Brighton

Premier League |

Le Beerschot est depuis longtemps condamné à la D1B après une saison désastreuse, mais il y a quand même un point positif pour les Anversois avec l'éclosion, entre autres, de Moises Caicedo. Si l'on en croit les observateurs, le jeune équatorien de vingt ans, qui s'est enflammé en Premier League ces derniers mois, a un bel avenir devant lui.

De Proximus

Partager cet article

Caicedo était un élément brillant au Kiel avant d'être rappelé de prêt par Brighton en janvier. Le milieu de terrain a logiquement opté pour sa carrière, et il ne le regrette pas aujourd'hui : il s'est épanoui dans le club de Leandro Trossard. Il a impressionné contre Arsenal, confirmé contre Tottenham et s'est déjà frotté à Kevin De Bruyne.

Trois mois se sont écoulés depuis son retour de prêt et ses débuts dans l'équipe première à Brighton. Une période dont Caicedo avait besoin pour trouver ses marques en Angleterre, où il n'avait passé que huit mois avant d'être envoyé à Anvers. Produit de l'Independiente del Valle, un club de son pays natal, l'Equatorien a été jeté dans le grand bain à Brighton. Il a couronné ses débuts étincelants, un match de League Cup contre Cardiff City, par une passe décisive.

"Il ne fait aucun doute qu'il deviendra un joueur de haut niveau", concède Graham Potter après le match gagné sur le terrain d'Arsenal lors de la 32e journée, au cours duquel Caicedo a fourni une passe décisive pour le 0-2. "Pour son retour, il s'agissait de le faire démarrer au bon moment et dans la bonne situation. En y repensant maintenant, je pense que je l'ai mis trop tard (rires)."

Box-to-box

Ses excellentes performances ont été récompensées par une série de titularisations. D'abord contre Tottenham, puis contre Manchester City. Un match au cours duquel il a eu la lourde tâche de tenir Kevin De Bruyne. Et il s'est plutôt bien débrouillé ! "Je vois à l'entraînement qu'il a beaucoup de qualité, il a vraiment un peu de tout", a analysé Adam Webster, son coéquipier. "Il peut réaliser tout ce qu'il veut, il a tellement de potentiel. Il récupère beaucoup de ballons et il a montré qu'il avait une bonne technique. C'est un box-to-box."

Le destin aurait pu tout aussi bien le conduire à Manchester United. Les Red Devils ont gardé un œil sur Caicedo lorsqu'il jouait encore à Independiente del Valle. Mais l'accord n'a jamais eu lieu et Brighton a acquis le joueur pour cinq millions d'euros. « C'est le seul club avec lequel j'ai fini par avoir des contacts personnels", a révélé le milieu de terrain après coup, lui qui est fan d'un certain Paul Pogba.

International

Malgré son jeune âge, Caicedo est déjà un pion essentiel en Équateur. À 20 ans, il a déjà accumulé 20 sélections et deux buts avec l'équipe nationale. Il a fait ses débuts en tant qu'international en octobre 2020 contre l'Argentine. "Ce premier match était incroyable. C'était fou de jouer contre Messi. Un rêve de partager le terrain avec lui."

Caicedo devrait disputer la prochaine Coupe du monde au Qatar à la fin de cette année. Son pays a été placé dans le groupe A avec le Qatar, le Sénégal et les Pays-Bas. Il aura une belle carte à jouer dans ce groupe assez ouvert. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que peu importe où on se situe dans le classement en Jupiler Pro League, le championnat belge peut être un véritable tremplin.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top