L’artiste de la semaine : Galine veut percer avec son deuxième EP

Musique |

‘Lilith' est le deuxième EP de Galine, le groupe porté par la chanteuse courtraisienne Galine-Diana Kuyenhoven. Disponible sur tous les services de streaming depuis le vendredi 13 mai dernier, le groupe montre un visage plus mature et une belle polyvalence dans le genre électro-pop. Que de raisons suffisantes pour les mettre sous les projecteurs en tant qu'artiste de la semaine !

De Proximus

Partager cet article

La belgo-néerlandaise Galine Diana Kuyvenhoven a commencé son parcours musical en tant que chanteuse solo qui s'accompagnait au piano et à la guitare, mais aujourd'hui elle se tient sur scène avec Esther Coorevits (cordes, joue également avec Jan Verstraeten et Noemie Wolfs), Sven Sabbe (basse et synthé, joue également avec Momoyo) et Wouter Vandersyppe (batteur, également actif avec I Will, I Swear). Un live-formation réputé qui fait peu à peu son chemin dans les concours musicaux nationaux et dans le monde de la musique pop. Le groupe est porté par la voix à la fois sensible et puissante de Galine.

En 2018, les choses se sont soudainement accélérées pour le groupe. Les réactions aux premières représentations ont été élogieuses, et Het Wilde Westen / De Kreun a donc choisi ce talent local comme talent sauvage du Lotto, ce qui a valu  à Galine une place d'artiste en résidence au centre musical de Courtrai. La même année, le premier EP du groupe, ‘FABULAE’, est sorti et Galine a signé un contrat avec MAYWAYrecords. L'élan était là ! En 2019, le groupe a atteint la finale du concours musical Sound Track et en 2020, il a participé au Humo's Rock Rally, où il a reçu quelques éloges du jury critique, mais n'a toujours pas atteint la finale. Galine a fait partie des 30 artistes qui avaient une chance de gagner une place dans De Nieuwe Lichting 2021 de Studio Brussel. Entre-temps, le groupe a déjà gravi de belles scènes tels que l'Ancienne Belgique, le Handelsbeurs, l'OLT Rivierenhof, etc.

La tournée des concours de musique a apporté avec elle une certaine reconnaissance de son nom et quelques opportunités. Pendant la période de coronavirus, Galine s'est mise à l'écriture, où elle a été inspirée par des artistes comme Maggie Rogers, Lana Del Rey et Sylvan Esso. Avec Daan Schepers (Eefje de Visser, Bazart), elle est partie en studio, ce qui a donné naissance au deuxième EP ‘Lilith’, qui est disponible sur tous les services de streaming depuis le 13 mai dernier.

Lilith

‘Lilith’ contient six nouvelles chansons sur lesquelles Galine se présente comme polyvalente, mais cohérente et volontaire. L'EP s'ouvre de manière minimaliste avec juste une voix et un piano dans le mélancolique ‘Warm Water’. La voix de Galine résonne puissamment dans le vide, nous préparant à un disque plein de sensibilités. Ensuite, des synthés et des tambours sont ajoutés au mélange pour le morceau ‘Teams’, toujours aussi sombre, mais relativement plus rythmé.

Dans ‘It Plays On’, on va complètement dans le sens de la musique pop. Galine chante le refrain avec sa douce voix sur des synthés, soutenue par un piano et une boîte à rythmes. Dans ‘Woman’, Galine pose sa voix sur des synthétiseurs nostalgiques. Dans ‘Trophies’, la guitare acoustique est l'instrument principal, ce qui rend la chanson plus naturelle que ses prédécesseurs. Le morceau de clôture ‘I Don't Mind You Leaving’ boucle la boucle de l'EP avec des lignes vocales les plus reconnaissables et les plus conviviales de l'album, soutenues par de longues sections de notes de violon et de chœurs.

L'EP semble mûr et prometteur. Le mercredi 18 mai, le groupe présentera officiellement les nouvelles chansons en direct à De Centrale à Gand. Nous espérons qu'ils seront aussi bons en concert que sur leur disque.

Laissez-vous envoûter par ‘Lilith’ via Spotify !

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top