Denitsa Ikonomova remporte la troisième saison de ‘Mask Singer’

Cinéma |

La troisième saison de ‘Mask Singer’ a pris fin ce vendredi sur TF1 lors de la grande finale. Les enquêteurs ont dû trouver qui se cachait derrière le cerf, le papillon et la banane. C’est Denitsa Ikonomova, la danseuse de ‘Danse avec les stars’, qui est repartie avec le trophée.

De Proximus

Partager cet article

Le suspens était à son comble ce vendredi soir sur TF1. Après sept semaines de compétition, le jury d’enquêteurs, composé d’Anggun, Alessandra Sublet, Jarry et Kev Adams, devaient démasquer les trois stars qui se cachent sous les costumes de Mask Singer. Et on peut dire que le cerf, le papillon et la banane leur ont donné du fil à retordre !

Après la découverte de Gilbert Montagné (l'Arbre), Sylvie Tellier (le Caméléon), Yves Camdeborde (le Cochon), Pierre Palmade (le Cosmonaute), Marc-Antoine Lebret (le Crocodile et le Tigre), Alain Bernard (le Bernard l'Hermite), Maud Fontenoy (le Poisson-Corail), Teri Hatcher (la Coccinelle) et Seal (le Cowboy), le jury et les téléspectateurs n’en pouvaient plus d’attendre.




Face à face entre le papillon et la banane

C’est finalement Denitsa Ikonomova, celle qui a remporté quatre fois l’émission ‘Danse avec les stars’, qui a remporté la finale. Sous son déguisement de papillon, elle nous a offert une merveilleuse interprétation de ‘Smells Like Teen Spirit’, une des chansons cultes du groupe Nirvana. Elle s’est imposée face au cerf (Laurent Ournac, comédien) et à la banane (Valérie Bègue, ancienne Miss France). Denitsa Ikonomova succède ainsi à Larusso et Laurence Boccolini, qui avaient remporté les deux premières saisons.

Vous pouvez revoir la finale de la troisième saison de ‘Mask Singer’ via TV Replay jusqu'à 36 heures après sa diffusion, ou également sur le site ou l'app de Proximus Pickx 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top