Voici à quoi ressemblera la D1B new look

D1B Pro League | La saison 2022/2023 de D1B, qui démarrera cet été, ne ressemblera en rien à ses devancières. 12 participants au lieu de 8, calendrier retardé, absence de trêve pendant le la Coupe du Monde, nouveau format de la compétition, tous les détails de ce championnat new look commencent à filtrer...

De Tagtik

Partager cet article

Onze des douze équipes qui participeront au prochain championnat de D1B sont aujourd'hui connues. Elles seront rejointes soit par le RFC Liège soit par Dender EH, ces deux équipes se disputant actuellement le dernier ticket via le tour final de Nationale 1.

Le Beerschot VA, le RWDM, Waasland-Beveren, le KMSK Deinze, le Lierse Kempenzonen, Lommel SK, le RE Virton, le KRC Genk U23, Anderlecht U23, le Club NXT et le Standard U23 seront donc sur la ligne de départ de la compétition dès la mi-août.

Le coup d'envoi de la nouvelle saison est en effet prévu pour le week-end des 13 et 14 août. Cette date relativement tardive s'explique par le fait que la D1B n'observera pas de trêve pendant la Coupe du Monde au Qatar (du 21/11 au 18/12). 

Toutes les équipes joueront deux fois l'une contre l'autre sur le principe classique des matches aller/retour. Au terme de la compétition, les 12 équipes seront réparties en deux groupes de 6.

Les six équipes les mieux classées disputeront un mini championnat de 10 journées pour désigner le champion. Les six derniers à l'issue de la compétition régulière disputeront un mini-championnat pour éviter la relégation. Les points obtenus lors de la compétition régulière seront maintenus pour la suite (pas de division des points par deux).

Avec cette nouvelle formule, chaque équipe disputera donc au total 32 rencontres au lieu de 28 la saison passée.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top