Proximus Pickx s'est entretenu avec Kalush Orchestra, le représentant de l'Ukraine à l'Eurovision

Musique | Partagés entre tristesse et colère en raison de la guerre dans leur pays, mais aussi fierté parce qu'ils peuvent représenter l'identité de l'Ukraine, les membres de Kalush Orchestra attendent avec impatience leur participation au concours Eurovision de la chanson. Proximus Pickx a rencontré le chanteur principal Oleh Psiuk pour une interview exclusive.

De Proximus

Partager cet article

Deux jours à peine après que Kalush Orchestra ait annoncé leur participation sous les couleurs de l'Ukraine au concours Eurovision de la chanson avec leur tube patriotique "Stefania", la guerre a éclaté dans leur pays. Pendant un certain temps, il n'était pas certain que le groupe puisse effectivement se rendre en Italie, mais le gouvernement ukrainien a décidé de leur accorder une permission spéciale pour quitter le pays sous la loi martiale et être un porte-parole pour le pays. "Il est bon que nous puissions attirer l'attention sur la musique et l'identité de l'Ukraine", déclare Oleh Psiuk dans une interview accordée en exclusivité à Proximus Pickx.



Juste avant l'invasion russe de l'Ukraine, Kalush Orchestra était encore cinquième sur la liste des favoris des bookmakers. Maintenant, ils sont à la première place. Ils sont donc présentés comme le vainqueur possible, et cela fait beaucoup de bruit. "Notre chanson est soutenue par de nombreux Ukrainiens, et nous espérons qu'elle sera également appréciée en Europe. C'est une grande responsabilité".

Un appel à l'aide internationale

Kalush Orchestra a été fondé en 2019 par Oleh Psiuk dans sa ville natale de Kalush. Il se produit sur scène avec le multi-instrumentiste Ihor Didenchuk, DJ Kilimmen et le choriste Johnny Dyvnyi. Après avoir sorti leurs deux premiers singles, ils ont eu la chance de collaborer avec Def Jam, qui fait partie du géant de la musique Universal Music Group. Deux albums complets ont vu le jour sous ce label.

Si Kalush Orchestra remporte l'Eurovision, ce serait la troisième victoire de l'Ukraine. En 2004, Ruslana l'avait emporté avec son fougueux "Wild Dances". En 2016, c'était au tour de Jamala de terminer à la première place avec "1944". Le pays de l'Est s'est toujours qualifié pour la finale et est arrivé deuxième en 2007 et 2008.

Il est donc indéniable qu'il s'agit ici d'un grand pays de musique. Et même si Kalush Orchestra veut gagner pour la musique et non pour la guerre, Psiuk continue d'appeler à l'aide pour son pays. "Nous nous réveillons avec les bombardements. Nous ressentons une tension et un stress constants. C'est pourquoi nous appelons tous ceux qui le peuvent à aider notre pays."

Retrouvez l'interview complète dans 'Fresh Music' sur la chaîne exclusive Pickx+ (chaîne 13). Vous vivez à Bruxelles et vous avez le pack TV en néerlandais ? Vous trouverez Pickx+ sur la chaîne 263. Découvrez l’offre complète de Pickx+ via l’option TV ‘All Stars’ de Proximus Pickx ! 

Regardez le Concours Eurovision de la chanson ce mardi sur Tipik ainsi que jeudi et samedi sur La Une à 21 heures ou où que vous soyez via Pickx.be ou l'application Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top