5 choses que nous apprend la série ‘The Hunting’ sur les dangers d’internet

Séries |

La série ‘The Hunting’, diffusée dès le 5 mai sur la chaîne exclusive Pickx+, sensibilise aux dangers du sexting chez les adolescents. L’intrigue expose comment une photo intime peut circuler, sans consentement, et mener à un harcèlement de masse. Proximus Pickx dresse 5 leçons que ‘The Hunting’ doit nous apprendre sur les dangers d’internet 

De Proximus

Partager cet article

Ce qui est posté sur Internet n’en disparait jamais

‘The Hunting’ suit des adolescents étudiant dans un lycée d’Adélaïde, en Australie. Tout bascule lorsqu’un enseignant, Sam Reid, découvre un cliché intime sur le smartphone d’un élève. Il ne tarde pas à déterrer une histoire plus sordide encore : il existe un site web sur lequel les photos de jeunes filles sont postées, échangées et commentées. Si certains étudiants s’évertuent à faire supprimer les photos postées, on se rend très vite compte que ce qui est partagé sur internet n’en disparait jamais. Il suffit que le cliché soit téléchargé pour être publié à l’infini et qu’il échappe à tout contrôle. Dès qu’une image existe en ligne, elle est susceptible de ne plus jamais pouvoir être supprimée 

Le consentement est important en ligne aussi

Dans la série, Zoé et Andy se retrouvent régulièrement lors de vidéoconférence intime. Si la jeune fille consent à partager son image avec Andy, elle ne lui a jamais donné son accord pour être enregistrée, et ensuite partagée à des dizaines de personnes. Il en va de même pour Amandip, qui partage un cliché dénudé à son petit-ami, Nassim. Elle lui destinait cette image, mais, par l’intermédiaire du seul ami à qui il l’a partagé, elle a fait le tour du lycée. Ces diverses situations illustrent toutes l’importance du consentement, qui s’étend jusque sur internet, où il doit être aussi scrupuleusement respecté que dans la vraie vie. Et les entorses à celui-ci doivent être punies.

Le harcèlement en ligne est plus présent que jamais

L’omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies rend le harcèlement en ligne plus virulent que jamais. Dans la série, tout commence sur le site web secret où les garçons partagent les clichés des jeunes filles. Là-bas, elles sont commentées de toute part, mais également vivement insultées. Mais les attaques vont bientôt quitter ce sordide terrain de jeu. Amandip reçoit par exemple des messages salaces sur Instagram. Quant à Zoé, sa photo est placardée sur son casier au lycée, aux yeux de tous. Le harcèlement suit ces élèves jusque chez elle, et jusqu’à ce que tous soient au courant. 

La victime n’est pas la responsable

Lorsque le professeur Reid découvre le site web secret de ses élèves, il trouve urgent de sensibiliser les jeunes filles au partage de photos intimes. Il demande aux garçons de quitter la classe et explique aux demoiselles les dangers de produire et d’envoyer ces clichés dénudés de soi. Il veut agir à la source du problème, en demandant aux jeunes filles d’arrêter de se prendre en photo et de les partager, même à quelqu’un de confiance. Sans le savoir, il met le blâme et la responsabilité du problème sur les victimes. Pourtant, ce sont les garçons actifs sur ce site web qui doivent être tenus pour responsables. 

Les parents et autorités désarmés

La série illustre parfaitement le décalage qui existe entre le corps enseignant, les parents et, en face, leurs enfants. On constate que les adultes ne comprennent pas toujours ce qui se joue sur internet. C’est particulièrement évident lorsque Zoé décide de confronter Andy avec leurs parents respectifs devant le directeur. Ce dernier ne comprend pas bien comment le garçon s’est procuré ces clichés intimes, tandis que les parents défendent leur progéniture. Tout est différent avec Sam Reid qui, plus jeune, maîtrise les codes d’internet. Un pré-requis qui semble nécessaire pour saisir les tenants et les aboutissants de ce problème. 

‘The Hunting' sera disponible sur la chaîne exclusive Pickx+ (chaîne 13) à partir du 5 mai. Vous vivez à Bruxelles et vous avez le pack TV en néerlandais ? Vous trouverez Pickx+ sur la chaîne 263. Découvrez l’offre complète de Pickx+ via l’option TV ‘Pickx All Stars’ de Proximus Pickx ! 

Découvrez le premier épisode ici !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top