Qu’est-ce qui va changer pour le Standard, éjecté du G5 ?

Jupiler Pro League | Le Standard sera remplacé par l’Antwerp au sein du G5 de la Jupiler Pro League au terme de la saison, la faute à des résultats en dents de scie ces dernières années, annonçait Het Nieuwsblad en fin de semaine dernière. Qu’est-ce que cette éviction implique concrètement pour les Rouches ?

De Pickx

Partager cet article

Une double page vient de se tourner au Standard. Après sept ans de présidence, Bruno Venanzi a officiellement remis les clés du club liégeois au fonds d’investissement américain 777 Partners en début de semaine. Ce rachat coïncide avec l’arrivée d’une mauvaise nouvelle en bord de Meuse : l’éjection du fameux G5. Pour rappel, la présence au sein du G5 est déterminée par les résultats au cours des cinq dernières saisons, des résultats assez décevants pour le Standard depuis 2017.

Tout le contraire de l’Antwerp qui, depuis son retour en D1A, a joué les premiers rôles et s'est qualifié pour la Coupe d'Europe. Cette saison, le Great Old est encore en lice en Champions playoffs, tandis que les Rouches ont terminé à une décevante 14e place en phase régulière du championnat. Le club anversois s’invite ainsi à la table du G5 aux côtés d’Anderlecht, du FC Bruges, de La Gantoise et de Genk.

Au moins 4 millions de perte

Outre la dimension symbolique et la perte de prestige liées à une telle nouvelle, cette dernière aura également des conséquences plus concrètes pour les Liégeois. Les clubs du G5 disposant de trois voix lors des assemblées générales de la Pro League, contre deux pour les autres clubs, le Standard va perdre de son influence dans le football belge.

Financièrement aussi, c’est une tuile, car les droits TV sont plus élevés pour les membres du G5. Tout compte fait, on estime que sortir du G5 fait perdre plus de 4 millions d’euros à un club, tandis qu’y entrer permet déjà d’encaisser la moitié de cette somme.
Après plusieurs saisons de dégringolade dans la hiérarchie du football belge, les supporters des Rouches attendront d'abord de leurs nouveaux propriétaires qu’ils refassent du Standard, sur le terrain et en dehors, un club qui compte en Belgique…

Suivez les Champions et les Europe playoffs de la Jupiler Pro League à partir du samedi 23 avril sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top