Vers un duel entre La Gantoise et Charleroi pour les play-offs 2

Jupiler Pro League |

Alors que La Gantoise a loupé de peu la qualification pour les Champions' play-offs, Charleroi s’érige désormais comme son principal concurrent pour la victoire dans cette mini-compétition. Les Zèbres aimeraient retrouver l’Europe et disposent de belles armes. Mais seront-elles suffisantes ?

De Pickx

Partager cet article

Face à Zulte-Waregem, Charleroi s’est remis dans le sens de la marche après une défaite amère contre Anderlecht. Les Zèbres ont refait le plein de confiance avant d’aborder les play-offs 2 dont l’enjeu est un match de barrage face au quatrième des Champions play-offs pour obtenir le dernier ticket en Conference League. Les Carolos peuvent donc encore rêver de l’Europe mais il faudra se débarrasser de La Gantoise, le grand favori de la poule qui comprend aussi Malines et Genk. Ces deux dernières équipes ne seront pas des oiseaux pour le chat, mais Charleroi a les armes pour les écarter.

Gand dans une énorme forme

Le classement après division des points par deux donne Gand premier avec 31 points, suivi de Charleroi (27), Malines (26) et Genk (26). Les Buffalos ont donc une petite avance sur les Zèbres mais qui n’est toutefois pas suffisante pour être dans un fauteuil, puisqu’ils devront affronter deux fois les hommes de Still.

La première rencontre entre Buffalos et Zèbres est prévue lors de la seconde journée, le 30 avril à Charleroi. C’est d’abord dans le Hainaut que les deux s’affronteront. La tâche ne sera pas aisée pour Charleroi car La Gantoise affiche une forme impressionnante. Les ouailles de Vanhaezebrouck n’ont plus perdu depuis le 30 janvier et affiche une série de 9 matchs sans défaite. Mieux, ils n’ont perdu qu’une fois lors des 15 dernières rencontres, là où Charleroi a un peu pataugé par moment.

Problème offensif

Les Zèbres ont perdu Shamar Nicholson en janvier, leur meilleur buteur d’alors (13) et on se demandait comment ils allaient pouvoir faire sans lui. Mais Edward Still a trouvé la parade grâce aux pieds de Vakoun Bayo, attaquant prêté par… La Gantoise. Avec ses 7 buts en 12 matchs, il s’est parfaitement fondu dans l’effectif et la tactique de son entraineur.

Problème, il ne pourra pas jouer contre La Gantoise. La principale arme actuelle de Charleroi devra donc regarder le match depuis la tribune. Un défi de taille pour les Zèbres alors que les autres attaquants de pointe du noyau n’ont pas vraiment convaincu jusqu’à présent. Petkevicius, Descotte ou Ferraro n’ont pas encore montré qu’ils avaient les épaules assez solides pour endosser ce rôle important. Contre Gand, Still avait utilisé Nkuba en pointe, mais l’expérience n’avait pas été forcément concluante. Or, si Charleroi veut remporter ces play-offs 2, il faudra impérativement s’imposer contre les Gantois. Avoir un buteur capable de marquer en dehors de Bayo est donc primordial.

Suivez la Jupiler Pro League et ses play-offs tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top