Christian Kouamé est comme un poisson dans l’eau à Anderlecht

Jupiler Pro League |

A nouveau auteur grosse prestation le week-end dernier contre Charleroi, Christian Kouamé confirme qu’il est dans une excellente forme depuis son retour de la CAN. Cela arrive au meilleur des moments pour Anderlecht qui lutte pour une place en Play-offs 1.

De Proximus

Partager cet article

Anderlecht peut dire merci deux fois. La première au Cercle, qui a forcé La Gantoise au partage, et la seconde à Christian Kouamé. L’Ivoirien, avec un but et un assist, a été l’un des grands artisans de la victoire des Mauves contre le Sporting de Charleroi. Alors qu’il ne reste qu’une seule journée pour la phase classique, Anderlecht a son sort entre les mains. Une victoire et les Bruxellois seront en play-offs 1.

Motivé par la CAN ?

Sélectionné en janvier dernier avec la Côte d’Ivoire pour participer à la CAN, Christian Kouamé n’a pas vraiment eu l’occasion de beaucoup s’y distinguer. Avec seulement 26 minutes jouées lors des deux premiers matchs de la phase poule, son temps de jeu est resté assez maigre. Il n’a pas joué lors du troisième match, ni lors de la rencontre en huitièmes de finale face à l’Egypte.

Pourtant, depuis son retour à Anderlecht, l’attaquant prêté par la Fiorentina affiche une forme impressionnante. Avec 3 buts et 4 assists en 9 matchs de championnat, il est l’un des artisans de la montée en puissance des Anderlechtois et de l’entrée de l’équipe dans les play-offs 1. Le joueur a peut-être été piqué dans son orgueil d’être si peu utilisé, tout en étant motivé d’avoir participé à la compétition continentale avec son pays. Son but contre Charleroi lui a en tout cas fait beaucoup de bien. "Ce but m’a fait plaisir, parce que ça faisait un certain temps que je n’avais pas marqué. J’avais raté quelques occasions à Gand, lors de notre dernier match. Cela commençait à me gêner", a-t-il confié à l’issue de la rencontre.

La connexion avec Zirkzee

Si au départ Vincent Kompany n’alignait pas toujours Christian Kouamé en duo avec Joshua Zirkzee, cela fait un moment qu’il n’hésite plus à placer ses deux buteurs de concert sur la pelouse. Pas étonnant finalement que Kouamé ait offert un but au Néerlandais contre les Zèbres. Pourtant, c’était là son premier assist pour son compère.

Entre les deux, la connexion est excellente. Outre que les deux garçons s’entendent bien, leur travail sur le terrain est complémentaire. Alors que Zirkzee fait parler sa technique et son sens du positionnement, Kouamé n’est jamais avare en efforts pour tourner autour du joueur prêté par le Bayern Munich.

L’avenir au Lotto Park des deux joueurs appréciés par le public et par leur coach reste toutefois incertain. Tous les deux sont arrivés sous forme de prêt sans option d’achat, ce qui complique évidemment les choses quant à une signature future. D’autant plus que leurs bonnes performances risquent de donner envie à leurs clubs respectifs de leur donner une chance la saison prochaine. "Moi, je ne sais vraiment pas. Je veux nous qualifier pour les playoffs 1, je veux gagner la finale de la Coupe, faire de bons playoffs et ensuite partir en vacances. Ce n’est que par après que je réfléchirai", a glissé le joueur. Cela passera à nouveau par une bonne perf’ à Courtrai ce dimanche à 18h30.

Suivez la rencontre KV Courtrai - RSC Anderlecht de ce dimanche 10 avril dès 18h25 sur la chaîne Eleven Pro League 3 disponible dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top