Certains Diables Rouges ont marqué des points, d’autres n’en n’ont pas profité : le bilan du rassemblement

Diables Rouges |

Après la victoire 3-0 face au Burkina Faso, il est temps de faire le bilan de ce rassemblement des Diables Rouges spécial décidé par Roberto Martinez. La liste des prétendants pour le Mondial semble se dessiner petit à petit même si on est encore loin du rendez-vous. 

De Proximus

Partager cet article

Pour les deux matchs face à l’Irlande et le Burkina Faso, on le sait, Roberto Martinez avait décidé de laisser les joueurs avec plus de 50 caps au repos. Exit donc les cadres de l’équipe pour ainsi voir à l’oeuvre tant ceux qui devraient être le futur de notre sélection que ceux qui seront sur le banc au Qatar. Et pour ce second point, on peut déjà tirer quelques enseignements. Ce que le sélectionneur national a aussi fait à demi-mot après la victoire de ce mardi. 

Vanaken et Trossard au top

L’homme de ce rassemblement, c‘est sans aucun doute Hans Vanaken. Un but et un assist en Irlande, un nouveau but ce mardi soir et surtout de la présence tant offensive que défensive. Le Brugeois déçoit rarement quand le sélectionneur fait appel à lui et on ne voit pas trop, sauf une blessure, ce qui pourrait l’empêcher d’être au Qatar. "Hans Vanaken a montré une belle maturité, il évolue très bien dans ce groupe", a notamment expliqué Martinez après la rencontre au micro de la RTBF. On pourrait même se demander si un certain Tielemans ne doit pas s'inquiéter doucement pour sa place de titulaire...

Autre joueur qui a marqué les esprits, c’est Leandro Trossard. Il avait une revanche à prendre après avoir déçu lors de ses dernières sorties chez les Diables. Et il a fait le job ce mardi : deux passes décisives et un but avec une prestation étincelante. Lui aussi a sans doute composté son billet pour le mondial. Autre satisfaction, Adnan Januzaj qui a laissé parler sa panoplie technique face au quatrième de la dernière CAN. Le joueur de la Real Sociedad était la bonne surprise de la sélection au Brésil, en Russie… pourquoi pas la passe de trois ? 

Benteke et Batshuayi présents

Les deux doublures de Lukaku ont chacun marqué un but et prouvent bien qu’ils peuvent parfaitement dépanner l’équipe en cas de besoin. Pour leur première titularisation, Siebe Van der Heyden et Matz Sels ont rendu des copies assez propres. Un profil comme Leander Dendoncker reste aussi important dans un grand tournoi, lui que peut dépanner aussi bien en défense que dans le milieu du jeu. 

Une défense justement où Sebastiaan Bornauw, titulaire ce mardi, n’a pas forcément rassuré alors que Wout Faes est resté sur le banc et n’a pas eu l’occasion d’impression Martinez. De leur côté, Origi, Mangala, Vanzeir et Sambi Lokonga ont sans doute compris que le Qatar se ferait sans eux même si nous ne sommes qu’à sept mois du Mondial. "Jusqu’au mois de novembre, on aura encore l’occasion de tester plusieurs joueurs. Et on pourrait encore en voir certains augmenter leur niveau" concluait le sélectionneur. Beaucoup de choses peuvent encore bouger d'ici le mois de Novembre. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top