La VUB lance sa section esport

Esports | La VUB a annoncé ce jeudi après-midi l’officialisation de sa section esport et gaming. En plus d’organiser différents tournois, l’association aura pour objectif de soutenir les différents joueurs de l’université désirant s’essayer aux compétition esportives, ainsi que ses équipes évoluant déjà dans les différents circuits inter-universitaires.

De Proximus

Partager cet article

Après l’ULB, l’Université de Mons, l’Université Catholique de Louvain ou encore la haute-école de Gand, c’est au tour la VUB de se lancer dans l’aventure de l’esport ! Alors qu’elle avançait en sous-marin depuis maintenant six mois, l’association vient enfin se dévoiler au grand jour, notamment grâce à une vidéo diffusée sur son compte Twitter.

Premièrement, l’association a voulu être très claire : VUBGaming est là pour soutenir TOUS les joueurs de l’université, qu’ils le soient par amusement ou par amour de la compétition. L’organisation a été fondée il y a six mois par quelques étudiants de la VUB, afin d’offrir des opportunité à tous les élèves passionnés par le jeu. “Nous voulons faire découvrir aux étudiants de la VUB le secteur en pleine expansion des jeux vidéo et leur montrer comment ce monde fonctionne.” explique Anton Weyers, fondateur de VUB Gaming.

En plus des différentes équipes universitaires qu’elle supporte, comme son équipe Rocket League qui s’est récemment illustrée lors de la dernière édition des UniRocketeers, l’association a pour but de soutenir toutes les initiatives liées de près ou de loin au gaming et à l’université.

Pour cela, VUBGaming peut se vanter d’avoir un soutien de la part des dirigeants de la VUB. “Nous avons obtenu le support total de l’université et nous avons même quelques professeurs derrière le projet qui nous aident concrètement. Cependant, il y a encore des choses à travailler, car tout le monde à la VUB n’est pas encore convaincu. Ce n’est qu’une question de temps.” rassure Anton.

Pour l’instant, l’association a des représentants sur CS:GO, Rocket League, ou bien encore FIFA grâce à Emino Mercy, joueur du KAA Gent en Proximus eProLeague. Un panel de compétiteurs qui pourrait bien augmenter dans les semaines à venir …

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top