Comment Hein Vanhaezebrouck a fait de Gand une forteresse imprenable

Jupiler Pro League | Impériale face au Club de Bruges, la défense de La Gantoise sera à nouveau difficile à contourner pour Zulte Waregem ce dimanche, 21h, en Jupiler Pro League.

De Proximus

Partager cet article

Le contraste ne pourrait être plus grand : il y a quelques années, sous Jess Thorup, on disait encore que La Gantoise était un tourbillon offensif, mais trop vulnérable défensivement. La finale de Coupe perdue contre le KV Malines en 2019 fut certainement l'exemple le plus frappant. Pour résoudre ce problème défensif, Wim De Decker a tout d'abord apporté sa pierre à l'édifice avant que son professeur Laszlo Bölöni rejoigne les rangs gantois en qualité de T1 en lieu et place de Thorup. Mais en vain : Gand a continué à trébucher et, à l'arrière, il fallait avant tout faire le ménage.

Jusqu'à ce que Hein Vanhaezebrouck fasse son retour la saison dernière à la Ghelamco Arena. Les premiers mois, il a dû rafistoler les choses, mais depuis cette saison, l'organisation est au point. Avec l'effet escompté : Depoitre-Tissoudali forment un duo en or devant et, derrière, ils ne laissent presque rien passer. Après l'Union, Gand possède la défense la plus solide de notre Jupiler Pro League (27 buts encaissés en 29 matchs). Et c'est avec ces certitudes que La Gantoise va pouvoir prendre sa revanche en finale de la Coupe après l'échec cuisant de 2019.

Un collectif bien huilé

Cette métamorphose s'explique par plusieurs raisons. Avec Sven Kums et Julien De Sart, Van Haezebrouck a placé deux contrôleurs intelligents et expérimentés devant la défense dans son système 3-5-2 de prédilection. Pas des bulldozers impressionnants sur le plan physique, mais des hommes qui perdent rarement le ballon inutilement, qui commettent une faute intelligente à temps pour briser une attaque et qui sont suffisamment forts techniquement pour donner le rythme.

La véritable force de Gand réside toutefois dans les flancs. Avec le jeune produit du cru Matisse Samoise à droite et l'Espagnol Alessandro Castro-Montes à gauche (bien que sur son mauvais pied). Deux piles Duracell infatigables avec une bonne dose de grinta, qui ont aussi les qualités footballistiques pour être une valeur ajoutée offensive. Le match retour en Coupe contre le Club de Bruges l'a prouvé une fois de plus. Samoise a fourni une passe décisive pour le 0-3 de Depoitre, Castro-Montes a fait 0-2 avec un tir à distance - sa spécialité. En plus de cela, ils ont dominé également leur adversaire direct sur le plan défensif. Les ailiers du Club Skov Olsen et Buchanan ont tout tenté, mais n'ont pas pu les prendre à revers.

En défense, Michael Ngadeu a enfin retrouvé son niveau de pion central après une saison en deça. Contre le Club Bruges, il était épaulé par Joseph Okumu et par le nouveau venu Jordan Torunarigha. Et bien que ce ne soit que la première fois que ces trois-là jouaient ensemble, ils se sont montrés intraitables. C'est de bon augure pour l'avenir. Tous trois combinent des qualités athlétiques impressionnantes avec une discipline et une précision d'exécution exemplaire. Dans le cas de Torunarigha, ce n'est pas une surprise : il était une valeur sûre chez les jeunes en équipe nationale allemande et un joueur clé du club de Bundesliga du Hertha Berlin. De façon surprenante, le club l'a laissé partir en prêt à Gand cet hiver. Un transfert hivernal plus que réussi donc. Surtout que le défenseur allemand est un gaucher, ce qui est crucial pour Vanhaezebrouck en termes de construction. Avec Bruno Godeau, Nurio et Andreas Hanche-Olsen sur le banc, le T1 dispose également de suffisamment de remplaçants au cas où quelqu'un se blesserait ou était suspendu.

La résurrection de Davy Roef

La solidité défensive de Gand est également dû aux performances d'un certain Davy Roef. Le portier belge est devenu le numéro 1 dans les cages des Buffalos ces dernières semaines au détriment de Sinan Bolat qui a fait tout pour quitter le club cet hiver pour répondre aux sirènes des géants du championnat turc. En encaissant seulement quatre buts lors des cinq matchs qu'il a disputés depuis le début du mois de février, l'ancien gardien d'Anderlecht s'est rapidement rendu indispensable à la Ghelamco Arena.

Roef est un gardien de but qui fait rarement des vagues. Malheureusement pour lui, depuis le début de sa carrière, cela lui vaut parfois d'être accusé de manquer de charisme. Il a cependant prouvé lors de son prêt à Waasland-Beveren entre 2017 et 2019 et tout récemment à Gand qu'il se caractérisait comme quelqu'un qui rayonne de calme et qui commet rarement une erreur. Juste ce dont cette équipe de La Gantoise a besoin. Ainsi, depuis la pause hivernale, toutes les pièces du puzzle se sont mises en place dans le système de HVH. Contre Zulte Waregem et son tandem de feu Gano-Vossen (28 buts en championnat cette saison), Ngadeu, Roef et consorts pourront encore prouver toute leur valeur dimanche prochain.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment La Gantoise - SV Zulte Waregem ce dimanche 6 mars à 21h, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top