Dusan Vlahovic veut briller pour sa première en Ligue des champions avec la Juventus

UEFA Champions League | La Juventus se déplace à Villarreal ce dimanche dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Il s’agira des grands débuts dans la compétition de Dusan Vlahovic, le prodige serbe arrivé en grande pompe cet hiver à la Juve, dont il est censé redynamiser l’attaque.

De Proximus

Partager cet article

La Fiorentina n’aura pas réussi à conserver son joyau jusqu’au terme de la saison. Convoité par plusieurs grands clubs européens, Dusan Vlahovic a finalement choisi de ne pas quitter l’Italie pour s’engager avec la Juventus. Afin de s’attacher les services du Serbe de 22 ans, la direction de la Vieille Dame n’a pas hésité à débourser quelque 75 millions d'euros, ce qui en fait le transfert le plus cher de l’histoire du mercato hivernal en Italie.

Des stats impressionnantes

Il faut dire que la situation devenait délicate à Turin, l’équipe de Massimiliano Allegri étant seulement la 10e attaque de Serie A. Si la Juve dispose de talents devant avec des joueurs comme Moise Kean, Paulo Dybala et Alvaro Morata, aucun n’est parvenu à s’imposer à la pointe de l’attaque. Et la longue indisponibilité de Federico Chiesa, qui s’est récemment occasionné une rupture des ligaments croisés, n’arrange rien.

Avec ses statistiques mirobolantes, Vlahovic avait donc de sérieux arguments pour convaincre les dirigeants de la Juve qu’il était le chaînon manquant du dispositif d’Allegri. Le natif de Belgrade a marqué 21 buts en Serie A la saison dernière et il en comptait déjà 17 en 21 matchs au moment de son arrivée à Turin.

Vlahovic a rejoint la Vieille Dame le 28 janvier, jour de son anniversaire. Une semaine plus tard, il a fait ses débuts contre l'Hellas Vérone et s’est illustré d’entrée, inscrivant son 18e but en championnat après seulement treize minutes. Les deux rencontres suivantes contre l'Atalanta et le Torino ont été moins faciles pour le Serbe, qui a d’ailleurs été sorti prématurément dans le derby le weekend dernier.

S'habituer à un nouveau rythme

Doit-on déjà y voir le signe d’un léger agacement de la part d’Allegri vis-à-vis de son attaquant ? Élogieux envers le Serbe depuis son arrivée, le technicien italien a tout de même tenu à faire passer un message à son attaquant. "Dusan n'est pas habitué à jouer deux ou trois matchs par semaine. Il doit s'habituer à notre rythme et apprendre à utiliser sa technique au lieu de toujours compter sur sa force physique”, a-t-il déclaré dernièrement. "C'est un très bon joueur, mais il a encore beaucoup à apprendre"

Si un petit temps d’adaptation lui sera certainement nécessaire, il est difficile, vu le talent du prodige serbe, de ne pas l'imaginer continuer sur sa formidable lancée. C’est en tout cas l’avis d’un certain Gianluigi Buffon, légende de la Juve qui voit en Vlahovic un très grand attaquant en devenir. "Dusan est fort physiquement et c'est un joueur dynamique. Il est la prochaine évolution d'un numéro neuf", a déclaré l’actuel gardien de Parme. Mardi, Vlahovic aura une belle opportunité de montrer qu’il est de la trempe des plus grands lors de sa première dans le grand bal de la Ligue des champions.

Suivez la Champions League tout au long de la saison, et notamment Villarreal – Juventus ce mardi 22 février dès 20h50 sur Pickx Sports 3, via les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top