Junya Ito, le symbole de l’irrégularité du KRC Genk

Jupiler Pro League | Depuis son arrivée dans le Limbourg, Junya Ito s’est révélé comme l’un des meilleurs joueurs du Racing Genk et, par extension, de la Jupiler Pro League. Auteur d’une impressionnante seconde partie de saison l'année dernière, le Japonais, à l’image de son équipe, affiche une forme en dents de scie cette saison.

De Pickx

Partager cet article

"Je pense qu'avec Onuachu et Bongonda, je forme le meilleur trio offensif de Belgique", osait Junya Ito après son superbe but contre OHL à la mi-août 2021. Difficile de lui donner tort, car les chiffres parlent pour lui : Genk est l’une des équipes qui a inscrit le plus de buts en Jupiler Pro League cette saison, et ce en grande partie grâce à Paul Onuachu, Théo Bongonda et Junya Ito, qui en est à 5 buts et 12 assists en championnat. Les statistiques personnelles du Japonais auraient pu être encore meilleures s'il s’était montré plus constant cette saison. 

S’il s’est montré décisif dès le début de saison contre Louvain, Ito avait été bien pâle quelques jours plus tôt contre le Shakhtar Donetsk et Courtrai. Il a connu une première baisse de régime en septembre et octobre avant de refaire surface lors de la retentissante victoire 2-6 contre Zulte Waregem, dans laquelle il a marqué une fois et délivré deux passes décisives. La semaine suivante, Ito s’est à nouveau fait discret dans un match assez pauvre contre le Cercle de Bruges à domicile.

"L'ombre de lui-même"

À la mi-décembre, Ito était même devenu "l'ombre de lui-même", comme l'avait souligné Het Laatste Nieuws, après une défaite à La Gantoise. Mais le joueur s’est rapidement ressaisi en brillant notamment contre Ostende le 26 décembre. Insaisissable, il avait martyrisé la défense du KVO avec un but et une passe décisive, contribuant grandement à la victoire 0-4 des Genkois.

L’ailier japonais s’est encore illustré contre le Beerschot en début d’année, avant de se montrer beaucoup moins fringant contre l’Union une semaine plus tard. Après la trêve internationale, lors de laquelle il a maintenu le Japon sur la voie de la Coupe du monde avec des buts contre la Chine et l'Arabie saoudite, il est monté au jeu contre Zulte Waregem sans se montrer décisif puis a formé un tandem intéressant avec Angelo Preciado contre OHL mais fut remplacé à la mi-temps pour des raisons tactiques.

Avec un niveau de forme aussi changeant, il est difficile de prédire comment Ito se comportera lors de l'importantissime choc contre Anderlecht ce dimanche : pourra-t-il tirer son épingle du jeu et aider le Racing Genk à obtenir trois points précieux dans la lutte pour les play-offs 1 ou connaîtra-t-il un autre jour sans ?

Le programme de la 28ème journée de Jupiler Pro League:

Vendredi 18 février

Samedi 19 février

Dimanche 20 février

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris le duel entre Anderlecht et le KRC Genk de ce dimanche à 18h30, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top