Elite Series : Team 7AM met fin à sa série noire

League of Legends | Les fans de la Team 7AM peuvent souffler. Après 5 défaites d’affilée, l’équipe vient de sécuriser sa première victoire dans le championnat de League of Legends du Benelux. De leur côté, KRC Genk Esports et mCon récupèrent la première place du classement après une semaine parfaite.

De Proximus

Partager cet article

Nous voilà déjà presque arrivés à la moitié de la saison régulière du Spring Split des Elite Series, le championnat de League of Legends organisé au sein du Benelux. La troisième semaine de compétition s’est en effet clôturée ce mercredi soir, au terme de deux soirées de matchs bien chargées.

On notera notamment la belle semaine réalisée par les joueurs du KRC Genk Esports, qui terminent la semaine invaincus. Les hommes en bleu se sont imposés coup sur coup face au deux formations qui régnaient sur le classement la semaine dernière : Echo Zulu et ION SQUAD.

C’est d’ailleurs leur première défaite de la saison que les Echo Zulu ont essuyé ce lundi soir, avant d’être à nouveau défaits par les mCon LG Ultragear lors de leur rencontre de mercredi. Une semaine noire qui les place en troisième position de la ligue, à ex-aequo avec ION SQUAD.

De leur côté, les 7AM ont enfin sécurisé leur première victoire du Split face aux LowLandLions. Une maigre consolation mais qui permet à la formation de se placer au même niveau que KVM Esports et Sector One. Les deux formations, qui nous avaient pourtant habitué à trôner en haut du classement de la Belgian League semblent avoir bien du mal à négocier cette nouvelle saison, avec seulement une victoire pour cinq défaites.

© Elite Series

Malgré un écart assez conséquent entre le haut et le bas du tableau, tous les scénarios restent cependant envisageables quant au carré final qui rejoindra les play-offs qui débuteront le 7 mars.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top