Manuel Benson va devoir jouer les ouvre-boîtes anversois contre La Gantoise

Jupiler Pro League |

Bien installé dans le top 4, l’Antwerp doit rester à distance de fusil de l’Union s’il veut pouvoir espérer plus durant les play-offs 1. Pour cela, il faudra se défaire de La Gantoise et Manuel Benson sera une arme redoutable.

De Proximus

Partager cet article

A 24 ans, Manuel Benson n’est plus vraiment un espoir de notre championnat. Aussi parce que l’ailier de poche de 1m69 est présent en D1 depuis déjà quelques saisons. C’est en effet en 2014 qu’il avait effectué ses débuts avec le Lierse. Depuis, il a cumulé près de 150 matchs pros, ce qui constitue déjà une belle expérience.

Cette expérience, le joueur de l’Antwerp la met à profit cette saison pour devenir un des pions importants de l’équipe. Benson n’a ainsi loupé qu’une seule rencontre de championnat depuis l’entame de la compétition, et affiche un bilan de 65% de temps de jeu. Son jeu particulièrement énergivore lui permet rarement de terminer les rencontres. Ce n’est arrivé que 4 fois.

Buteur et passeur

L’an dernier, Benson n’avait pas vraiment eu voix au chapitre à Anvers. L’ailier n’avait joué que 5 matchs en championnat, pour un total de 190 minutes, et 3 en Europa League. En janvier, il avait donc êté prêté au PEC Zwolle, aux Pays-Bas, où il a pu retrouver du temps de jeu. Un prêt bénéfique, puisque le joueur est revenu à l’Antwerp avec le plein de confiance.

Benson a continué sur sa lancée et la préparation lui a permis de s’affirmer au sein de l’effectif anversois. Au point d’entamer la saison en tant que titulaire. Une présence dans le onze qu’il avait honorée avec un but. Marquer, Benson a commencé à le faire avec plus de facilité cette année. Fin janvier, il présente un total de 6 buts et 7 assists toutes compétitions confondues.

Technique, vitesse et incisions

Le jeu de Manuel Benson est déroutant. Quand il est en confiance, le jeune Belge est difficile à arrêter, si ce n’est en faisant faute. On se souvient de sa prestation contre Eupen, au mois de décembre, où il avait dégoûté la défense des Pandas à lui tout seul. Avec 1 but et 1 assist, il avait été un grand artisan de la victoire anversoise.

Ses qualités, que sont la vitesse et une technique au-dessus de la moyenne, seront bien utiles à Anvers pour venir à bout de Gand. Face aux hommes de Hein Vanhaezebrouck, Benson pourra étirer le jeu en largeur pour mieux utiliser les espaces ainsi créés. En un contre un, l’ailier est injouable et pourrait ainsi amener le danger de son flanc. Avec Fischer de l’autre côté, l’Antwerp dispose de deux armes de haute volée pour alimenter ensuite les attaquants.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, et notamment La Gantoise - Antwerp ce dimanche à 16h, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top