Elite Series : Débuts compliqués pour les favoris

League of Legends | Les LowLandLions et Sector One, pourtant considérés comme faisant partie des favoris de la compétition, se sont à nouvelle fois inclinés lors de la deuxième journée des Elite Series, notre championnat national de League Of Legends. ION SQUAD, mCon et Echo Zulu prennent la tête du classement après deux victoires successives.

De Proximus

Partager cet article

Décidément, la reprise compétitive aura été pleine de surprises dans l’écosystème League of Legends du Benelux. Hier soir se déroulait la deuxième moitié de la première semaine du Spring Split des Elite Series, notre championnat national du MOBA de Riot Games. Une deuxième journée marquée par la confirmation du mauvais départ de formations qu’on aurait pourtant imaginé en tête du classement.

À l’image des LowLandLions, dont la composition a pourtant de quoi faire frémir, et de leur rencontre face aux hommes des ION SQUAD. Les ION se sont en effet imposés avec l’art et la manière. Seul leur midlaner jbdutchowns aura perdu la vie à deux reprises, permettant au reste de son équipe de finir sur un KDA parfait face à des joueurs cependant expérimentés et dans ce qui est désormais devenu la partie la plus courte de la semaine (24 minutes et 22 secondes). Flif et Velja terminent dans le TOP 4 des meilleurs KDA de la ligue au terme de la 1ère semaine, toujours immortels.

Autre match, autre surprise. Alors que l’immense majorité des casters avaient prédit une victoire du KRC Genk face aux mCon LG Ultragear, c’est finalement l’organisation originaire de Rotterdam qui s’est imposée. Les KRC Genk, qui avaient néanmoins montré un très beau visage lors de la première journée, se sont totalement effondrés en milieu de partie face à une composition mCon bien mieux préparée à cette étape de la game où les combats d’équipe sont déterminants.

Mais les amateurs familiers du circuit attendaient un tout autre match ce mercredi soir, le classico bien connu entre les deux ex-cadors de la ligue belge: Sector One et KVM Esports. Ce sont des renards affaiblis par l’absence de leur toplaner Lumerion qui se sont présentés sur la Faille face à des Malinois prêts à en découdre. En bon classico, c’est un début de partie très serré qu’a vu le public se dérouler sous ses yeux.

Ce sont finalement les deux dragons récupérés par les KVM autour de la vingtaine de minutes qui leur permettront de s’installer définitivement aux commandes de la game. Quelques minutes plus tard, c’est le nexus des Sector One qui tombait pour la deuxième fois de la semaine. On soulignera tout de même la performance du coach Anthrax qui aura su remplacer son joueur au pied levé.

De leur côté, les Echo Zulu et Team 7AM constituaient la quatrième affiche de la soirée. Pour les premiers, il s’agissait de doubler le succès de la première journée. Pour les 7AM, l’objectif était tout simplement de ne pas entamer le segment sur deux défaites consécutives, véritable malédiction qui les a poursuivi sur trois des quatre splits disputés dans le Benelux. Un objectif que les joueurs n’auront malheureusement pas réussi à atteindre.

Le classement provisoire des Elite Series – © META

Si certaines formations disposent d’une petite avance, il faudra maintenant prolonger l’effort afin d’engranger un maximum de victoires et de sécuriser une place en play-offs le plus tôt possible.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top