Jesús Corona, le dernier caprice de Julen Lopetegui à Séville

La Liga |

Valence accueille Séville ce mercredi soir à l'occasion de la 21e journée de la Liga. Pour ce match, les Andalous pourront compter sur leur tout nouveau transfuge : Jesús 'Tecatito' Corona, l’ailier mexicain qui a fait les beaux jours du FC Porto.

De Proximus

Partager cet article

En 2020, Jesús Corona fut élu joueur de l’année en Primeira Liga portugaise, un prix décerné après un vote des entraîneurs et des capitaines de toutes les équipes de l’élite du football portugais. Une distinction qui a certainement renforcé l’intérêt que Julen Lopetegui porte au joueur.

Corona était effectivement devenu la cible de transfert numéro un à Séville. La saison dernière, le Mexicain a encore démontré ses qualités défensives – il a parfois occupé le poste d'arrière droit – et offensives. Capable d’évoluer sur tout le flanc, il a souvent joué un rôle clé dans les offensives des Portuans.

Un air d’Arjen Robben

Adroit des deux pieds, l’ailier de 29 ans possède une excellente frappe à distance ainsi qu’un dribble dévastateur. Avec ce profil complet, il ne faut pas s'étonner que "Tecatito" soit devenu le chouchou du public depuis son arrivée à Porto en août 2015. Il a régulièrement fait le spectacle sur son côté droit et a été le cauchemar de nombreux défenseurs au Portugal.

Jesús Manuel Corona Ruíz de son nom complet s’est révélé avec le club mexicain de Monterrey. Il réalise le grand saut vers l’Europe à l'été 2013 et s’installe à Twente. Lors de sa première saison en Eredivisie, il ne joue pas beaucoup, mais explose lorsqu’il reçoit la confiance de... Alfred Schreuder, le tout nouvel entraîneur du Club de Bruges qui comparait le profil de l'international mexicain à celui de la star néerlandaise Arjen Robben.

L'appel de Lopetegui

Sur les tablettes de l'Ajax, Corona signe finalement pour cinq ans à Porto en 2015, convaincu par le projet de Lopetegui. Le montant de son transfert s’élève à environ 12 millions d'euros. En mai 2020, Lopetegui, passé entretemps dans les rangs du FC Séville, n'a pas oublié son ancien feu follet et lui fait même un appel du pied : "C'est un joueur extraordinaire, doté d'un grand talent, d'une très grande capacité à contrôler le jeu et les situations offensives et très rapide". L'entraîneur ajoutait qu'il le signerait "les yeux fermés". Et c'est ce qui s'est passé le 14 janvier dernier.

Après une saison exceptionnelle, lors de laquelle Corona a débuté tous les matchs de championnat à Porto et délivré 21 passes décisives toutes compétitions confondues, il retrouve désormais son ex-coach, après avoir paraphé un contrat avec Séville jusqu'en 2025. Le palmarès du Mexicain comprend trois Ligue des champions de la CONCACAF, deux titres de champion du Portugal, une Coupe du Portugal et deux Supercoupes. Avec son équipe nationale, Corona a remporté la Gold Cup en 2015.

Suivez la Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Le programme la 21e journée de La Liga sur Eleven Sports :

Mercredi 19 janvier

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top