Les parts d’ombres de Jim Carrey

Cinéma | Aujourd’hui, Jim Carrey souffle ses 60 bougies. Celui qui a enchaîné les grands rôles et les succès au box-office n’a pourtant pas eu une vie sans heurts. Comme c’est souvent le cas, sa frivolité sur les plateaux et dans sa vie publique contraste fortement avec sa vie privée. Proximus Pickx revient sur l’homme derrière le clown. 

De Proximus

Partager cet article

Le talent inné de Jim Carrey pour la comédie l’a conduit à faire du stand-up. C’est dans un club de Toronto qu’il fait ses premières armes. Après avoir migré aux États-Unis, il fut repéré par l’humoriste Rodney Dangerfield, qui lui proposa de faire les premières parties de son spectacle. Après une audition infructueuse pour le 'Saturday Night Live’, Jim Carrey s’est fait connaître du grand public en jouant dans l’émission de comédie à sketches 'In Living Color'. Aux côtés des Wayans Brothers et Jamie Foxx, les quatre années passées dans l’émission ont contribué à faire de lui une star, et les propositions de films n'ont pas tardé à affluer. Rien qu'en 1994, il a connu trois grands succès avec 'Ace Ventura, détective chiens et chats', 'The Mask', et 'Dumb and Dumber'. En l'espace d'un an, il touche un salaire à huit chiffres. À partir de cette année-là, tout ce dans quoi Jim Carrey jouait semblait se transformer en or : le Canado-Américain était connu à Hollywood comme un faiseur de hits.

Jim Carrey semble être un amuseur né, mais derrière cette gaieté se cache une trajectoire de vie mouvementée. Quand il était enfant, sa mère était malade. Comme il l'a expliqué, il faisait tout pour lui remonter le moral: "J’avais l'habitude d’aller la voir et de faire des imitations de mantes religieuses, de choses bizarres, etc. Je rebondissais sur les murs et me jetais dans les escaliers pour qu'elle se sente mieux". Quand il était adolescent, après que son père perde son travail, Jim Carrey et ses frères et sœurs sont allés nettoyer des machines dans des usines pour joindre les deux bouts. Cela eut des répercussions sur sa scolarité : après avoir pris trop de retard, il décida d’abandonner.

Peu de temps après, toute la famille a décidé de vivre dans un van pour éviter de travailler à l’usine pour payer le loyer. "Ça a l'air triste quand on le raconte comme ça", a déclaré l’humoriste, "mais nous étions beaucoup plus heureux que lorsque nous travaillions à l’usine".

Dépression

Si la carrière de Carrey était florissante, sa vie privée n'était pas de tout repos. Son premier mariage avec Melissa Womer, avec laquelle il a eu une fille, prit fin après sept ans. Womer déclarera plus tard que Carrey était une "personne extrêmement déprimée" et qu'elle passait de nombreuses nuits à le réconforter et l'encourager "jusqu'à quatre ou cinq heures du matin".

Peu après leur divorce, il a épousé Lauren Holly, sa co-star de 'Dumb and Dumber’, en 1996. Après moins d'un an, elle a demandé le divorce. Carrey s'est ensuite fiancé avec sa collègue de 'Fou d'Irène', Renee Zellweger, de 1999 à 2000. Cette relation n'a pas duré non plus, l'actrice ne supportant pas l'énorme attention des médias à leur encontre. Sa romance de quatre ans avec la mannequin et actrice Jenny McCarthy s'est également terminée - là encore, sa dépression a été mentionnée comme un possible motif de rupture.

Le suicide de sa petite amie

Cependant, tous ces échecs amoureux ne sont rien comparé à la fin de sa relation avec Cathriona White. En 2015, celle qui partage sa vie met fin à ses jours dans son appartement suite à une overdose de médicaments. Carrey déclarera ensuite qu'il était "choqué et profondément attristé". Peu de temps après ses funérailles, sa famille lui intenta un procès. Ils l’accusent alors d'avoir une part de responsabilité dans sa mort.

Le procès fut particulièrement douloureux pour Carrey : il a été révélé, entre autres, que l'acteur avait transmis une MST à Cathriona White et qu'il avait contribué à ses problèmes de toxicomanie. Le procès s’arrêta début 2018, mais ces révélations douloureuses continueront à hanter Jim Carrey.

Peintre et caricaturiste politique

Dès les années 2010, la filmographie de Jim Carrey commence à s’amincir, notamment après l'accueil fort mitigé de 'M. Popper et ses manchots'. Il se fit donc plus rare à Hollywood, et c’était selon lui de son propre choix. "Je ne voulais plus faire partie de ce milieu", a-t-il déclaré au Hollywood Reporter. Peu à peu, il se consacre davantage à son hobby de peintre et organise même une exposition à Las Vegas. Il a appelé cela une "vocation" et une "obsession". Au fil du temps, ses œuvres sont devenues politisées. Il produit par exemple de nombreuses caricatures, dans lesquelles son aversion pour Donald Trump est proéminente. 

Ces dernières années, Carrey est connu pour ses déclarations philosophiques. Dernièrement, lors d’une apparition dans l’émission 'Jimmy Kimmel Live’, l’acteur déclara que son personnage n'était rien de plus qu'un "grand personnage" et qu'il avait "de la chance d'avoir eu le rôle". Une chose est sûre : le Jim Carrey que nous avons connu dans les années 1990, le maître du comique inégalé, n'est plus. Et rien n’indique qu’il reprenne son rôle de sitôt. 

Heureusement, ses meilleurs films sont toujours là pour nous consoler. Retrouvez 'The Truman Show', 'Eternal Sunshine of the Spotless Mind', 'Sonic' et 'Menteur, menteur' sont disponibles dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue Proximus VOD ? Appuyez sur le bouton « On demand » ou « Shop » de votre télécommande ou accédez directement au catalogue Proximus VOD ici !

Enfin, sur Netflix vous retrouverez 'The Grinch', 'Ace Ventura', 'Le Mask' et 'Yes Man'. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.


Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top