D1B - "Que sont-ils devenus ?" #4- Jellert Van Landschoot (ex-Lierse)

Challenger Pro League | L'été dernier, de nombreux joueurs ont quitté la D1B pour tenter leur chance à l'étranger et ont ainsi complètement disparu de notre actualité. La trêve nous donne l'occasion de prendre de leurs nouvelles et de voir ce qu'ils sont devenus dans leur nouveau club. Aujourd'hui, nous nous intéressons à Jellert Van Landschoot.

De Tagtik

Partager cet article

Jellert Van Landschoot est arrivé au Lierse à l'été 2021 et devait être un des piliers de l'équipe après la montée-surprise en D1B.
Mais une déchirure aux ligaments de la cheville a pourri une saison qu'il avait pourtant bien commencée. Après une revalidation compliquée, la spirale négative s'est enclenchée et au terme d'une saison finalement décevante, le club et le joueur décidaient de se séparer.

Buteur efficace

Van Landschoot a alors pris la direction des Pays-Bas pour rejoindre Helmond Sport (il avait déjà évolué auparavant au FC Eindhoven et à Nimègue), où il s'est rapidement fait une réputation de titulaire indéboulonnable et de buteur très concret avec 9 buts inscrits, soit la moitié de la production offensive totale de son équipe. Jusqu'ici, Helmond Sport a en effet inscrit 18 buts en 20 rencontres.

Le club, actuellement 16e au classement de D2 hollandaise (sur 20 équipes) ne compte que 3 points de plus que le premier relégable, Almere City. C'est dire toute l'importance de l'apport offensif de Jellert Van Landschoot, qui semble avoir retrouvé la joie de jouer après une saison noire.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top