Il était une fois un Diable : Francky Vandendriessche

Pour cette nouvelle année, Proximus Pickx vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables Rouges qui n’ont pas vraiment marqué l’Histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus cette fois-ci sur Francky Vandendriessche.

Pour les plus jeunes, Francky Vandendriessche est simplement l’entraineur des gardiens de La Gantoise. Mais avant de coacher les portiers des Buffalos (depuis 2014, tout de même), le natif de Courtrai a écumé les pelouses de Belgique pendant 16 ans, de 1991 à 2007, jouant successivement pour Waregem, Mouscron et le Cercle de Bruges. Sa fin de carrière était un peu cocasse, avec énormément d’erreurs lorsqu’il était au Cercle. Le gardien avait hérité d’une réputation de gaffeur.

Légende mouscronnoise

Pourtant, Francky Vandendriessche a eu quelques belles heures dans notre championnat, et plus particulièrement quand il portait les couleurs de l’Excelsior Mouscron. Arrivé en 1998 dans le Hainaut, en provenance de Waregem, Vandendriessche s’est de suite imposé comme une valeur sûre de notre championnat.

Le gardien a aidé les Hurlus à réaliser quelques belles saisons, atteignant notamment la finale de la Coupe de Belgique en 2002 et terminant deux fois 4e. Cette même année, le Hurlu est nommé meilleur gardien de l’année, un titre loin d’être volé tant ses prestations étaient de haut vol.

On ne le savait pas encore, mais Francky Vandendriessche était au sommet de sa gloire à ce moment-là. Ce trophée individuel était en réalité son chant du cygne car, par la suite, il n’atteindra plus jamais le même niveau. Cela ne l’a toutefois pas empêché d’être convoqué chez les Diables et d’honorer sa seule et unique cap un 29 mars 2003.

Enfer Croate

Une pluie d’indisponibilités avaient forcé le sélectionneur de l’époque, Aimé Antheunis, à faire appel au gardien mouscronnois pour un déplacement capital en Croatie. Au sortir de la Coupe du Monde 2002, les Diables avaient l’ambition de se qualifier pour l’Euro 2004 et la Croatie était, sur le papier, le principal concurrent.

A Zagreb, Francky Vandendriessche s’est donc retrouvé dans la peau d’un titulaire. Un titulaire qui allait précipiter la défaite de notre équipe nationale. Certes, il n’était pas le seul fautif sur l’ensemble du match, mais sa prestation a été marquante pour la quantité d’erreurs commises. La Belgique s’incline 4-0 et le gardien est directement impliqué sur les trois premiers buts : mal placé sur le premier, une main peu ferme sur le deuxième, et un saut ridicule sur le troisième.

Après cette prestation, le gardien ne portera plus jamais la vareuse des Diables Rouges. Et la Belgique manquera la qualification pour l’Euro 2004… pour un point. Le début d’une longue traversée du désert.

Dans le cadre des fêtes de fin d'année, Pickx Sports et Eleven Sports se sont unis pour vous permettre de remporter des cadeaux de votre club préféré de Pro League. Tentez votre chance et participez ici à notre concours. 

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top