Pourquoi Juventus et Napoli se détestent-ils ? Histoire d’une énorme rivalité

Serie A |

Près de 900 km séparent Turin de Naples mais entre la Juventus et le Napoli, la rivalité est malgré tout gigantesque. Comment ces deux clubs se sont retrouvés à se détester ? Il faut, pour cela, remonter aux racines de l’Italie.

De Proximus

Partager cet article

En 1861, l’Italie est unifiée. La multitude de royaumes et républiques qui constellaient la péninsule italienne s’unissent dans un mouvement connu sous le nom de Risorgimento. Le sud et le nord forment désormais un pays unique, sous l’égide de la maison de Savoie. 160 ans plus tard, ce mouvement nationaliste explique, en partie, la rivalité qui existe entre la Juventus de Turin et le Napoli.

Nord contre Sud

Au moment de l’unification italienne, le nord de l’Italie est beaucoup plus développé que le sud. Au nord se concentrent les richesses et les grandes villes industrielles. Turin, Milan, Parmes, Gênes… Ces villes représentent le nord qui gagnent. Au sud, l’économie est beaucoup plus agraire et les populations sont, dès lors, plus pauvres. Rapidement, le nord développe un sentiment de supériorité, un paternalisme qui exaspère le sud.

La rivalité Juventus-Napoli, c’est donc d’abord une rivalité entre le nord et le sud du pays, entre deux mondes différents, deux réalités opposées. Car une fois que le football a gagné tout le pays, il a été le miroir de la société, cristallisant plus qu’ailleurs l’animosité entre les deux régions du pays. Le Calcio serait une terre de rivalités, c’était écrit.

Le sportif pur accentue

Mais si au départ la rivalité est surtout sociétale, le sportif amène également un nouvel élan à cette rivalité. C’est dans les années 80 que cela prend une autre ampleur. A l’époque, la Juventus a dans ses rangs Michel Platini, l’un des meilleurs joueurs de la planète. A Naples, c’est Diego Maradona qui fait la pluie et le beau temps. Une opposition de style qui amène les deux clubs à se battre pour les trophées.

Naples est d’ailleurs la seule équipe du sud du pays à avoir réussi à décrocher le Scudetto en 1987 puis 1990. Tout un symbole que les supporters n’ont pas manqué de célébrer comme il se doit, avec notamment des cercueils aux couleurs de la Juve. Le Sud avait pris sa revanche sur le Nord.

Higuain le traitre

Après une période moins faste dans les années 90 et au début du XXIe siècle, ponctuée notamment par un passage dans les divisions inférieures, le Napoli est revenu sur le devant de la scène italienne, se battant régulièrement pour le titre. Les performances de l’équipe ont attiré des sponsors, de l’argent et des grands joueurs, comme Gonzalo Higuain.

Mais en 2016, la Juventus frappe fort en débauchant l’attaquant argentin contre un chèque de 90 millions d’euros. Pour les supporters, leur chouchou devient un traitre et la haine de la Juventus ne fait que grandir. Les matchs entre les deux équipes ont souvent vu des interdictions de déplacement pour les visiteurs, car la violence n’est jamais bien loin. Espérons que la rencontre de ce jeudi (20h45) se passe bien.

Suivez la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Le programme des matchs de la journée 20 en Serie A sur Eleven Sports:

Jeudi 6 janvier

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top