Charleroi devra museler le duo Mercier-Maertens contre Louvain

Jupiler Pro League |

Xavier Mercier et Mathieu Maertens ont fait plier le Standard à eux seuls le week-end dernier. Deux passes décisives du premier et deux buts du second ont offert une victoire précieuse à OHL, qui s’est donné un peu d’air au classement. Les Carolos savent donc qu'ils devront particulièrement tenir ce duo à l'œil lundi au Mambourg (18h45).

De Proximus

Partager cet article

Grâce à un Shamar Nicholson des grands soirs, les Zèbres ont renoué avec la victoire la semaine dernière à Eupen. Les Carolos pointent désormais à la sixième place, à trois unités seulement du top 4. Auteur d’un triplé, le robuste attaquant s'est lui invité dans le top 3 du classement des buteurs de Jupiler Pro League. Nicholson compte désormais 11 réalisations à son actif mais il ne sera plus en mesure d'augmenter ses stats en Belgique. Le Jamaïcain vient, en effet, de signer pour le club russe du Spartak Moscou et il laissera assurément un grand vide en pointe dans le Hainaut.

Sur le plan sportif, la large victoire contre les Pandas permet à Charleroi d’aborder la réception de Louvain avec confiance. Les Carolos devront tout de même se méfier d'un redoutable duo. Grâce à l’une ou l’autre inspiration géniale de Mercier et Maertens, OHL a lui aussi regoûté à la victoire après trois défaites consécutives.

L'incontournable Maertens

Le club louvaniste a connu une véritable métamorphose ces dernières années depuis l'arrivée de King Power en 2017 et, si le ménage a déjà été fait à plusieurs reprises dans le noyau, il y a toujours eu une place pour Maertens. Si bien que le joueur de 26 ans est progressivement devenu une véritable figure de proue à Louvain.

Son compteur affiche actuellement 136 matchs officiels avec OHL. Seuls trois joueurs ont porté le maillot louvaniste plus souvent que lui dans l'histoire du club. En principe, Maertens pourrait encore dépasser Thomas Azevedo (170) et Joeri Vastmans (176). Le total de Bjorn Ruytinx (249), le héros local, sera plus difficile à aller chercher. 

Un rôle libre

Mais à 26 ans, Maertens a encore pas mal d’années au plus haut niveau devant lui, même s’il n’y a pas que le football qui rythme la vie de ce père de deux enfants. “Ce n'est pas toujours facile. Mais heureusement, ma petite amie s’en occupe bien", explique-t-il. Une situation familiale qui ne perturbe nullement sa carrière sportive. Le joueur est effectivement en grande forme cette saison: en championnat, il a déjà inscrit 7 buts en 19 matchs.

Un bilan plus que correct pour ce milieu défensif de formation qui a, en outre, seulement ouvert son compteur lors de la 12e journée. La recette résiderait dans le rôle libre qui lui est confié. "Offensivement, j’ai pas mal de liberté. L'entraîneur demande de bouger le plus possible et de créer des espaces", détaille Maertens. Son duo avec Mercier, déjà auteur de 9 assists cette saison, fera-t-il à nouveau des étincelles contre Charleroi ?

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris la rencontre entre Charleroi et OHL de ce lundi, 18h45, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Dans le cadre des fêtes de fin d'année, Pickx Sports et Eleven Sports se sont unis pour vous permettre de remporter des cadeaux de votre club préféré de Pro League. Tentez votre chance et participez ici à notre concours. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top