One day, one goal: Bas Dost assure le show contre le Bayer Leverkusen

Bundesliga | Bien avant de rejoindre le Club de Bruges, Bas Dost a, entre autres, fait les beaux jours du VFL Wolfsburg. Le 14 février 2015, dans un match complètement fou contre le Bayer Leverkusen, l’attaquant néerlandais était l’auteur d’un impressionnant quadruplé, inscrivant notamment un petit bijou servi sur un plateau par Kevin De Bruyne.

De Proximus

Partager cet article

Arrivé à Wolfsburg à l’été 2012, Bas Dost n’a pas directement explosé en Bundesliga. Après une première saison plutôt correcte, le Néerlandais se retrouvé barré par le Croate Ivica Olic. À l’aube de la saison 2014-2015, l’ancien joueur de Heerenveen fait même office de troisième choix sur le front de l’attaque des Loups, derrière Nicklas Bendtner.

Les choses, cependant, vont s’arranger à la fin de l’année 2014 pour Dost. Le buteur gagne peu à peu la confiance de Dieter Hecking, qui en fait son attaquant numéro un. Le Néerlandais le lui rend bien en multipliant les buts et contribuant grandement à l’excellente saison de son club, dauphin du Bayern Munich durant quasi toute la saison.

De Bruyne à l'assist

Comme lors de la 21e journée de championnat, lorsqu’il fut l’auteur d’un incroyable quadruplé au Bayer Leverkusen. Ce jour-là, les Loups démarrent en trombe. Dost ouvre d’abord le score de la tête (6e) avant que Naldo doublé la mise sur coup-franc peu après le quart d’heure. À la 29e, l’attaquant néerlandais sort une nouvelle fois le grand jeu.

Kevin De Bruyne se joue de son vis-à-vis sur le flanc gauche et adresse un centre parfait pour Dost qui, dans le petit rectangle, dévie magnifiquement le cuir dans le but de l’extérieur du pied droit. Le geste, parfaitement exécuté, laisse Bernd Leno pantois. À 0-3, la messe semble dite, mais c’était sans compter sur un certain Son Heung-min. Peu avant l’heure de jeu, le Sud-Coréen profite d’une boulette de Diego Benaglio pour réduire la marque.

Une saison de folie

Ce but marque le début d’une folle séquence. Pendant quinze minutes, Son et Dost vont inscrire cinq buts à eux deux pour porter le score à… 4-4. C’est finalement le Néerlandais qui aura le dernier mot. Dans les arrêts de jeu, sur un centre de Vieirinha, Dost devance Leno et plante son quatrième but de l’après-midi, synonyme de victoire pour Wolfsburg.

Au terme d’une saison tonitruante, Wolfsburg terminera finalement deuxième en Bundesliga, à dix points de l’intouchable Bayern, empochant au passage la Coupe d’Allemagne. Si les Loups furent loués pour la qualité de leur jeu et leur puissance offensive cette saison-là, ils le doivent en grande partie à leur géant néerlandais, qui terminera la saison avec 20 réalisations en 36 matchs toutes compétitions confondues, mais aussi à leur maître à jouer belge. De Bruyne bouclera en effet sa saison avec 30 (!) passes décisives au compteur.

Fan de notre série ? Découvrez également le coup du scorpion de Henrikh Mkhitaryan contre Sunderland.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top