Le jour où Agüero a failli signer à Anderlecht pour remplacer... Zetterberg

Jupiler Pro League | Victime de problèmes cardiaques, Sergio Agüero a donc décidé ce mercredi de mettre un terme à sa carrière professionnelle dans le monde du football. Une carrière, qui, si vous ne le saviez pas encore, aurait pu commencer en Europe au Sporting d'Anderlecht.

De Proximus

Partager cet article

Nous sommes en 2006. Le Sporting d'Anderlecht vient tout juste de s'attirer les services du buteur Nicolas Frutos en début d'année. Le manager des Mauve et Blanc Herman Van Holsbeeck décide alors de continuer sa prospection du marché argentin en ciblant deux nouvelles recrues potentielles : Lucas Biglia et Sergio Agüero. Si le premier rejoindra finalement le Parc Astrid, le second ne jouera jamais en Jupiler Pro League. La faute à une concurrence accrue qui n'a pas hésité à délier les cordons de la bourse pour l'un des futurs meilleurs attaquants au monde.

À la recherche d'un meneur de jeu

À l'époque, le "Kun" est loin de son statut actuel. Il faut dire qu'il n'a que 17 ans et qu'il évolue au sein du club d'Independiente en Argentine. Pourtant, sa réputation a déjà dépassé les frontières du continent sud-américain et l'Europe entière est bientôt à ses pieds. Le Sporting d'Anderlecht voit en lui un meneur de jeu capable de remplacer l'îcône Pär Zetterberg. Une hérésie quand on connait le profil du joueur.

Malgré tout, la maison mauve se renseigne mais doit rapidement courber l'échine. La valeur de l'attaquant de poche est, en effet, estimée à 5 millions d'euros. Ce qui est beaucoup trop cher à ce moment-là pour un club belge. D'autant plus que l'Argentin n'a joué qu'une seule saison de haut vol au niveau pro et qu'il n'a encore rien prouvé. 

L'Atlético, le rêve mancunien et le cauchemar catalan

Sergio Agüero pose finalement ses valises en Liga à l'Atlético Madrid où il forme un duo de feu avec l'Urugayen Diego Forlán. Après avoir remporté notamment l'Europa League avec les Colchoneros, il prend la direction de Manchester City. Il en devient le meilleur  buteur historique et, avec 184 goals en Premier League, il est aussi le meilleur buteur étranger du championnat anglais. L'Argentin restera dans les mémoires des supporters des Skyblues pour leur avoir apporté le titre dans les ultimes secondes en mai 2012 face à QPR.

Avec l'Albiceleste, il a atteint la finale de la Coupe du monde 2014 avant de soulever la Copa America cet été. Il est le 3e meilleur buteur de la sélection argentine avec 41 buts en 101 apparitions. Tout proche de remporter la Ligue des champions la saison dernière avec les Citizens, il a débarqué gratuitement cet été au FC Barcelone où il devait rejoindre son grand ami de toujours Lionel Messi. Cependant, tout ne s'est pas passé comme prévu et, à la suite d'une arythmie cardiaque révélée après un match contre Alaves en octobre dernier, le "Kun" ne marquera jamais l'histoire des Blaugranas. À défaut, il aura marqué, c'est certain, l'histoire du football.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top