Après 13 journées de compétition, le KVC Westerlo reste solidement accroché aux commandes de la D1B. Le RE Mouscron confirme pour sa part son excellente forme et remonte dans la ventre mou du classement. Le RWDM et Deinze piétinent...
Waasland-Beveren, qui n'avait pas remporté la moindre victoire en novembre, a vu Westerlo s'envoler hors de portée au classement. En visite à Virton, les Waaslandiens trouvent rapidement la faille : après 3 minutes, Kévin Hoggas reprend victorieusement de la tête un corner de Mertens. Dix minutes plus tard, le joueur français remet le couvert, cette fois sur un service de Jacobsen. Juste avant le repos, il réussit même un hat trick parfait en transformant un penalty, alors que Sadin avait arrêté les deux premières tentatives de Nkaka, mais en quittant sa ligne trop tôt, d'après le trio arbitral.

Westerlo a bien failli laisser des plumes à Lommel mais la chance du champion a encore fait des miracles ce week-end avec un but contesté dans les arrêts de jeu, inscrit par Daci, après une poussée fautive préalable. Les deux équipes, assez timorées lors du premier acte, n'avaient pas montré grand chose, à part un but annulé de Daci. Lommel complètement sur la défensive, a souffert pour contenir le leader en deuxième mi-temps. Jusqu'au but marqué par Daci à la 90e + 2, synonyme de 3 nouveaux points pour les Campinois, mais entaché d'une faute préalable de l'attaquant du KVC Westerlo sur Belghali. Une faute qui a échappé au trio arbitral, ce qui a provoqué la colère des joueurs locaux.

Mouscron a atteint sa vitesse de croisière avec son nouveau T1 José Jeunechamps, qui a ramené la sérénité dans le groupe. Les Hurlus ont du patienter pour signer une quatrième victoire et un 12 sur 12, car le Lierse n'est pas un adversaire consentant. Ribeiro Costa ouvrait le score sur un tir à distance dévié. Juste après le repos, Chevalier était à deux doigts de doubler la mise mais le ballon restait 'collé' dans la boue. Finalement, le deuxième but tombait sur un own goal de Poelmans qui trompait son propre gardien. Van Acker réduisait le score, mais le Lierse rentrait bredouille de son déplacement au Cannonier. 

Le RWDM commençait son match face à Deinze pied au plancher. C'était 2-0 après une demi-heure de jeu. Rommens trouvait d'abord la tête de Ruyssen pour le 1-0, puis le même Rommens trouvait Le Joncour sur phase arrêtée pour le deuxième but. Mais le club bruxellois allait vivre un véritable cauchemar dans les 3 dernières minutes avec deux buts de l'inévitable Lennart Mertens, servi par Challouk. Score final : 2-2 pour un nul qui n'arrange personne, sauf Waasland-Beveren.