Omar Sy récompensé par une Rose d'Or, les Belges passent à côté des prix

Les Rose d'Or Awards, le festival le plus prestigieux pour les programmes de télévision en Europe, a remis ses prix annuels hier soir. Quelques productions belges ont été nommés, mais n'ont pas reçu de prix.

Alors que l'on fêtait la 60e édition des Rose d'Or Awards, l'édition anniversaire s'est déroulée virtuellement et était animée par Sue Perkins, une présentatrice, comédienne, actrice et écrivaine britannique qui s'est fait connaître du public britannique principalement pour son rôle d'animatrice dans 'The Great British Bake Off'.

Dans la catégorie Soap ou Telenovela, le programme 'Lisa' (VTM) a été nommé. Cette telenovela raconte l'histoire d'une fille timide et peu sûre d'elle qui poursuit ses rêves dans la publicité et en amour. Une nomination est en soi un honneur, et le fait que la série flamande se soit inclinée face à la nouvelle série espagnole 'Dos Vidas' n'est certainement pas une honte.

Le mois dernier, la série Ketnet 'Tekens Van Leven' a déjà remporté un International Emmy Kids Award et était nommée pour un prix à la Rose d'Or dans la catégorie "Enfants et jeunesse". Cette série documentaire montre comment seize enfants vivent avec différents handicaps. Au final, c'est 'Horrible Histories : Black History Special' qui remporte le prix. Cette émission, à destination des enfants, raconte l'histoire des Noirs en Grande-Bretagne.

Parmi les autres lauréats figurent l'émission de danse britannique 'Strictly Come Dancing' dans la catégorie "Studio Entertainment", le spécial 'Inside' de Bo Burnham sur Netflix dans la catégorie "Comédie" et la série 'Help' de Channel 4 dans la catégorie "Drame". Le prix de l'interprétation de l'année a été attribué à Omar Sy pour son rôle principal dans la série Netflix 'Lupin'.

Pas de vainqueur belge cette année, mais nos compatriotes ont gagné dans le passé. 'De Mol', 'Benidorm Bastards', 'What If ?', 'Down the road' et 'Sorry about everything' ont tous remporté une Rose d'Or lors des éditions précédentes.

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top