Après les soeurs, les frères "Williams" vivent leur rêve à deux à l'Athletic Bilbao

La Liga | Ce mercredi soir, 21h, l'Athletic Bilbao se déplace dans la capitale espagnole pour un match de rattrapage. Le Real Madrid tentera de creuser encore un peu plus l'écart en tête du championnat. Les Basques compteront eux sur leur jeune pousse Nico Williams pour faire la différence.

De Proximus

Partager cet article

Marcelino García Toral, l'entraîneur de l'Athletic Bilbao, ne sait plus quoi dire depuis quelques semaines. Son équipe vient d'enchaîner un cinquième match de rang sans victoire en Liga, occupe une décevante huitième place et a également vu beaucoup de joueurs vedettes, dont le buteur Asier Villalibre, se blesser. Contre Grenade, Marcelino a sorti quelques lapins blancs de son chapeau. L'un d'eux était Nico Williams et sa performance a retenu l'attention de tous.

Une certaine intelligence du jeu

Nico Williams, 19 ans, est connu comme un grand talent offensif issu du centre de formation de l'Athletic Bilbao. Il n'est nul autre que le frère du célèbre Iñaki Williams qui ne manque quasi aucun match avec les Basques depuis de nombreuses saisons. Contre Grenade, Nico Williams a reçu une place de titulaire, a contrario de son frère avec qui il a toutefois évolué en seconde période. Le jeunot a reçu des consignes claires, portées principalement sur le jeu de position, qu'il a exécuté à la perfection.

Lors de ce match, Williams a été placé sur le flanc droit et son rôle a été prépondérant aussi bien en attaque qu'en défense. Apportant le surnombre en pointe, il a permis à des joueurs comme Raúl García et Oihan Sancet de profiter de plus de temps et d'espace pour faire la différence. Outre ses facultés à écarter la défense adverse, il a également soulagé sa propre arrière-garde par ses replis perpétuels.

Une grosse pointe de vitesse

L'entraîneur de Grenade, Robert Moreno, a mis une mi-temps pour s'adapter au problème Nico Williams et a fait jouer son équipe avec une défense à cinq après le repos. De cette façon, Nico Williams a bénéficié de beaucoup moins d'espace. Le natif de Pampelune a toutefois continué à montrer ses qualités en profitant de sa vitesse pour déborder la défense andalouse. Une caractéristique qui rappelle évidemment l'atout numéro un de son grand frère.

Reste à savoir si Nico Williams pourra faire les mêmes courses contre le Real Madrid mercredi prochain. Il est fort à parier que l'entraîneur du Real, Carlo Ancelotti, se soit renseigné sur le jeune talent et qu'il informe ses deux défenseurs centraux, Éder Militão et David Alaba, sur son jeu de position. Face à des défenseurs plus coriaces, on pourra en tout cas déjà se faire un avis sur le véritable talent de la nouvelle pépite du stade San Mamés.

Suivez la Liga tout au long de la saison, y compris la rencontre de ce mercredi, 21h, entre le Real Madrid et l'Athletic Bilbao, sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus. 

Mercredi 1er décembre (match en retard) :

Le programme de la journée 16 en Liga :

Vendredi 3 décembre (16e journée)

  • Grenade - Alavés : à partir de 21h00

Samedi 4 décembre

Dimanche 5 décembre

Lundi 6 décembre

  • Getafe - Athletic Bilbao : à partir de 21h00

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top