Le streamer JL Tomy devrait prochainement annoncer la création de sa structure e-sport. L’organisation sera, dans un premier temps, présente sur League of Legends, en Division 2 française, récupérant le slot de l’équipe académique de MCES.

Les afficionados de l’écosystème compétitif européen de League of Legends n’auront pas manqué de le remarquer. Cette saison 2021 a vu l’avènement d’un nouveau type d’équipe e-sport, fondées et portées par des influenceurs du milieu.

À l’instar de Kameto et de la désormais reconnue Karmine Corp, ou encore du streamer espagnol Ibai qui sera présent cette saison dans la ligue espagnole, le streamer français JL Tomy devrait annoncer son arrivée dans le monde de l’e-sport. C’est suite à un subgoal (objectif fixé de nombre d’abonnés à partir duquel un défi sera réalisé; ndlr) que l’idée d’une équipe e-sportive “JL” avait démarré.

Au vu des récentes déclarations de JL Tomy, qui avait laissé entendre que la création de son écurie était imminente, l’annonce postée sur son compte Twitter laisse peu de place au doute.

Selon les sources du site d’informations Upcomer, l’organisation, dont on ne connait pas encore la dénomination exacte, sera présente dans la Division 2 française de League of Legends. Son organisation récupèrera le slot de la structure française MCES.

Après avoir terminé avant-dernière au classement général de la saison 2021, l’organisation marseillaise s’est incliné dans le tournoi de promotion organisé avec les meilleures équipes de Division 2. La structure disposant déjà d’une équipe académique dans cette ligue, c’est le slot de cette dernière que JL Tomy devrait acquérir après un examen des différentes candidatures par Riot Games.

Toujours selon Upcomer, le jungler Stéphane “Manaty” Dimier et l’ADC Manuel “Seelame” Guillou Delair seraient les premières recrues de l’organisation. Ces derniers sont familiers de l’écosystème français, après être respectivement passés par des structures comme LDLC OL ou encore IZI Dream lors de la saison 2021.