Beerschot - Antwerp : ces joueurs actuels qui ont porté la vareuse des deux formations

Jupiler Pro League | Dimanche prochain, l'un des derbies les plus médiatisés et les plus chargés en émotion est au programme de la Jupiler Pro League : le Beerschot reçoit son grand rival de l'Antwerp. Pour trois joueurs en particulier, ce sera un match avec un sentiment particulier, car ils ont porté le maillot des deux clubs.

De Proximus

Partager cet article

Dans un passé récent, Wim De Decker, Patrick Goots et le moins connu Funso Ojo (qui joue aujourd'hui à Aberdeen en Ecosse) ont joué pour le Beerschot et l'Antwerp. Le derby d'Anvers du week-end prochain mettra également aux prises trois joueurs qui ont un passé (et un présent) avec les deux clubs.

La figure la plus discutée du trio est certainement le milieu de terrain de l'Antwerp Radja Nainggolan, qui a porté le maillot de Beerschot pendant cinq ans au cours de sa formation - alors encore Germinal Beerschot Anvers, ou GBA pour faire court. A douze ans, il a franchi le cap du Tubantia Borgerhout avant d'opter à dix-sept ans pour une aventure italienne à Piacenza. Nous savons tous comment ça s'est passé après ça : Nainggolan est devenu un joueur de football respecté en Serie A et un Diable Rouge. Entre-temps, il a continué à suivre son équipe de Beerschot, si bien qu'il est apparu une fois aux côtés de son compatriote Jan Vertonghen pendant les années où les Rats du Kiel jouaient encore dans les divisions inférieures.

Un passé mauve et blanc

Il y a un an, le milieu de terrain a même été élu ambassadeur de Beerschot, ce qu'il a annoncé avec beaucoup de fierté. "C'est avec grand plaisir que je deviens ambassadeur. Le Beerschot est comme moi. Brut et inventif", a réagi Nainggolan. "Leurs supporters sont également présents dans mon cœur. Leur "On fait ce qu'on veut", ça ne me paraît pas étrange." Son transfert cet été chez le grand rival de Deurne a donc été ressenti comme un coup de poignard dans le cœur des Mauve et Blanc, mais le club a tout de même décidé de ne pas le priver du titre d'ambassadeur. Dimanche, Nainggolan affrontera donc la formation dont il est l'ambassadeur en tant que représentant du Royal Antwerp FC. Étrange, mais approprié pour la figure controversée qu'est "Le Ninja".

Il y a une autre personnalité qui se promène au Great Old avec un passé au Beerschot : Faris Haroun. Même si, en partie à cause de l'arrivée de Nainggolan, il n'a pratiquement pas l'occasion de jouer ces derniers temps. L'infatigable milieu de terrain, qui était ces dernières années le capitaine de l'équipe rouge et blanche, a joué un total de 91 matchs pour le Beerschot de 2008 à 2011. Il a marqué 23 fois. En raison d'une blessure au mollet, il a passé l'année dernière principalement dans la salle de rééducation. Depuis quelques mois, il est de nouveau en forme, mais l'entraîneur Brian Priske ne permet au joueur de 36 ans que de tenir un rôle de figurant sur le banc. Ses dernières minutes de jeu datent du 16 octobre contre Zulte Waregem (défaite 2-1).

Le porte-bonheur du Beerschot et de l'Antwerp

De l'autre côté, nous avons également à faire à une personne ayant un passé avec les deux clubs anversois : Joren Dom (photo). Il est d'ailleurs presque assuré de figurer dimanche dans le onze de départ, car sous la direction de Peter Maes plus tôt dans la saison, et maintenant sous la direction du nouvel entraîneur Javier Torrente, Dom est une certitude. Soit en tant que défenseur, soit en tant que milieu de terrain.

Formé par le KV Malines, le natif d'Anvers a atterri en 2012 au Great Old, alors englué en deuxième division. Après quelques années de tâtonnements, en 2017, le club et lui ont enfin réussi à concrétiser leur ambition : la promotion en division supérieure ! Cependant, la joie fut de courte durée pour Dom : l'Antwerp n'avait plus de place pour lui et la grâce salvatrice vint de quelques kilomètres de là... au Beerschot. Dom est ainsi resté en deuxième division, mais pas pour longtemps. En tant que joueur expérimenté, il a célébré le titre de la promotion à nouveau trois ans plus tard, cette fois avec les Rats du Kiel. En mars de cette année, il a été autorisé à signer une prolongation de contrat jusqu'en 2023. Nous sommes désormais tous curieux de voir comment vont se passer les duels de dimanche prochain avec Radja Nainggolan au milieu de terrain.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris le derby anversois de ce dimanche, 13h30, entre le Beerschot et l'Antwerp, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top