De joueur sur le départ à capitaine, l’incroyable parcours de Marco Ilaimaharitra à Charleroi

Jupiler Pro League |

Ce samedi, le Cercle de Bruges reçoit Charleroi dans le cadre de la 15ème journée de championnat de Jupiler Pro League. L’occasion de revenir sur l’incroyable retournement de situation que le Carolo, Marco Ilaimaharitra, a vécu.

De Proximus

Partager cet article

Il se voyait quitter Charleroi il y a seulement quelques mois… Et le voilà maintenant capitaine des Zèbres. Marco Ilaimaharitra, ou l’histoire d’une véritable transformation.

Retournons à la toute fin de la saison dernière. Charleroi perd son dernier match contre Eupen et clôture alors une saison qui a semblé interminable. Les supporters font part de leur mécontentement auprès de Mehdi Bayat et l’administrateur-délégué promet du changement. Beaucoup pensent alors que le Malgache va être sur la liste des départs. Et le milieu de terrain se voit aussi déjà ailleurs.

Une titularisation mise à mal

Alors que son coach de l’époque, Karim Belhocine, l’avait aligné sur le terrain dès le coup d’envoi du championnat, deux éléments ont transformé le statut du milieu de terrain. La présence d’un joueur comme Guillaume Gillet sur le banc et un carton rouge du Malgache qui précipite une défaite des Zèbres face à Waasland-Beveren remettent en effet en cause le statut d’Ilaimaharitra. Le joueur voit alors son poste de titulaire lui échapper. Et il vit mal ce changement. « Il faut dire la vérité, ça n’a pas été évident tous les jours », avoue l’ancien Sochalien en entame de saison. « J’ai eu un temps cette sensation d’avoir perdu mon statut de cadre de l’équipe ».

Ne s’épanchant pas vraiment sur son mal-être, même auprès de ses amis les plus proches au sein du vestiaire tels que Joris Kayembe ou Gaëtan Hendrickx, Ilaimaharitra voit le coup de sifflet final du dernier match de la saison comme signant la fin de son parcours à Charleroi.

Un nouvel entraîneur et un coup de téléphone

Si le joueur imagine déjà son avenir footballistique sous d’autres horizons, le nouveau coach des Zèbres ne l’entend pas de cette oreille. Edward Still, tout juste fraîchement nommé T1 de Charleroi, appelle le milieu de terrain pour tenter de le convaincre d’adhérer au moins une saison supplémentaire à un projet carolo qui s’apprête à opérer un vrai virage. Still et Bayat espèrent alors que ce nouveau projet suffise à convaincre le Malgache à poursuivre l’aventure dans le Pays Noir.

La préparation de la saison, « complète pour la première fois depuis une éternité », selon Ilaimaharitra, finit par le convaincre de rester. Dans un football plus travaillé, le Malgache adhère totalement aux nouveaux principes de jeu mis en place par Still. La victoire à Ostende lors de la première journée de championnat – sa première en tant que titulaire depuis le 31 octobre 2020 – gonfle la confiance du milieu de terrain et son retour en grâce le pousse à aller au-delà des douleurs musculaires. Douleurs qui finissent par l’écarter des terrains durant tout le mois d’août.

De joueur sur le départ à capitaine

Le retour dans le onze de base lors du match au sommet face à Bruges se fait même avec le brassard de capitaine. Le départ de Dorian Dessoleil pour l’Antwerp en fin de mercato contraint en effet le coach à désigner un nouveau capitaine. Et le choix se porte très vite sur Ilaimaharitra. Le milieu de terrain prend la parole de plus en plus souvent avec la légitimité de ceux qui ont fait leurs preuves balle au pied. Une nomination qui ne fait que confirmer que le Malgache a bien retrouvé son statut de joueur-cadre.

Le capitaine et ses collègues, cinquièmes du classement de Jupiler Pro League, auront un bon coup à jouer ce samedi face au Cercle. Une victoire leur assurerait en effet d’intégrer le top 4 du championnat. Et leur permettrait de repartir de l’avant après leur lourde défaite 4-0 contre l’Union la semaine passée.

Suivez la Jupiler Pro League, y compris la rencontre entre le Cercle de Bruges et le Sporting Charleroi de ce samedi 20 novembre à 16h15, tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.
 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top