Ces séries qui font la fierté de notre pays

Alors que nous célébrons la journée internationale de la télévision, Proximus Pickx revient sur ces pépites belges qui peuvent rivaliser avec les productions hollywoodiennes.

La Trêve

C'est probablement la série qui revient le plus souvent dans le classement des meilleures séries belges. Dès le départ, l’intrigue de la série – le meurtre d’un jeune footballeur et ses ramifications dans la région – réussit à vous happer. Comme dans les meilleures séries internationales, tous les ingrédients sont réunis: des prises de vues qui magnifient la Semois, cette rivière qui rejette des corps noyés, une formidable galerie de personnages aussi inquiétants que complexes, un rythme soutenu qui ne vous laisse aucun répit et une formidable énergie qui démontre qu'en Belgique aussi, on peut créer de vraies pépites. Pari tenu par les scénaristes belges Stéphane Bergmans, Benjamin d'Aoust et Matthieu Donck. La série a également obtenu le Prix du jury de la presse internationale au Festival Séries Mania. Si vous n’avez pas encore dévoré ‘La Trêve’, foncez !

Découvrez l'interview  des scénaristes de la série et notre dossier sur 'La Trêve'.

Les deux saisons sont disponibles sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.


Zone Blanche

Villefranche, petite ville isolée du monde par des conditions météo particulièrement rudes, est le théâtre d'un taux d'homicides six fois plus élevé que la moyenne. Quand le procureur Franck Siriani débarque dans la ville, il va enquêter sur le passé trouble du major de police Laurène Weiss, enlevée et retenue prisonnière dans la forêt quand elle était jeune. Il va aussi se trouver au cœur de rivalités familiales douteuses. Cette production franco-belge de 8 épisodes renouvelle le genre policier et a été unanimement acclamée. Au casting, on retrouve les Belges Renaud Rutten et Laurent Capelluto.  

Les deux saisons de 'Zone Blanche' sont disponibles sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.


Unité 42

Une unité policière spécialisée dans la cyber criminalité combine enquêtes de terrain et immersions virtuelles, grâce à un duo de choc, Sam (Patrick Ridremont), un ex-flic de la Crim pas vraiment connecté, et Billie (Constance Gay), une jeune policière experte en informatique et ex-hackeuse. Ces deux policiers que tout semble opposer vont devoir apprendre à collaborer malgré leurs différences pour résoudre leurs enquêtes. Un ancien home du CPAS désaffecté de Berchem-Sainte-Agathe a servi de décor principal pour le commissariat. Certaines scènes ont été tournées dans les rues bruxelloises, et d’autres à Namur. Vous y retrouverez donc des décors belges, bien de chez nous !

La première saison d''Unité 42' est à voir sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.


Ennemi public

Centrée sur la terrible histoire d’un tueur d’enfants, 'Ennemi public’ est une autre série bien de chez nous. Guy Béranger, l’ennemi public numéro 1, est arrivé au bout de sa peine de prison. Son transfert en conditionnelle à l’abbaye de Vielsart provoque l’émoi populaire dans tout le pays et particulièrement au sein de ce petit village. Inspirée de l’affaire Dutroux et de la polémique autour de la libération de Michèle Martin, cette série en dix épisodes a réuni tous les éléments pour vous donner la chair de poule. Son succès lui a valu d’être renouvelée pour une deuxième saison puis une troisième, qui est toujours en cours d'écriture. La série est tournée en Belgique, dans les Ardennes et rassemble une pléiade d’acteurs belges, dont Stéphanie Blanchoud, Jean-Jacques Rausin, Clément Manuel, Angelo Bison, Philippe Jeusette, Vincent Londez, Michel Israel et Daniel Hanssens.




Invisible

On l'a vu, ces dernières années la Belgique est passée maître dans l’art de concocter des thrillers policiers. Avec ‘Invisible’, notre pays explore un autre genre, celui du fantastique. L’intrigue de la série, tournée en grande partie en Wallonie, fait étonnamment écho à l’actualité. ‘Invisible’ raconte en effet l’apparition d’une mystérieuse épidémie qui rend peu à peu invisibles les habitants du petit village fictif de Creux. Un phénomène qui touche d’abord le bout des doigts avant, lentement mais sûrement, de s’étendre à l’ensemble du corps. Si bien qu'en une vingtaine de jours, la population assiste doucement à sa propre disparition. L’équipe du Docteur Denayer tente alors de trouver des explications à cet étrange phénomène.

Créée par Marie Enthoven et co-écrite avec Bruno Roche et Nicolas Peufaillit (César du meilleur scénario original pour ‘Un Prophète’ de Jacques Audiard), la série s’intéresse notamment aux conséquences de l'invisibilité.




Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top