La Casa de Papel : 6 choses sympas à savoir sur la série à suspense espagnole

Vous attendez sans doute avec impatience le dernier volet du thriller espagnol « La Casa de Papel ». Entre-temps, voici quelques infos intéressantes à propos de vos braqueurs de banque préférés.

Neymar adoré

La série « La Casa de Papel » connaît un immense succès à travers le monde et des célébrités ont elles aussi été emportées par l’intrigue. C’est le cas du romancier Stephen King et du footballeur brésilien Neymar. La star du PSG a tellement aimé qu’il a demandé aux créateurs de jouer dedans. Son vœu a été exaucé : regardez donc attentivement le moine Joao dans l’épisode 2 de la saison 3.

Un t-shirt à l’origine du nom de Tokyo

Les noms de code des protagonistes inspirés de grandes villes sont l’une des caractéristiques marquantes de « La Casa de Papel » : Tokyo, Denver, Nairobi, Berlin, etc. Mais d’où vient cette idée ? Il s’agit d’un pur hasard. Alex Pina, l’un des créateurs de la série, est arrivé un jour au bureau avec un t-shirt sur lequel était écrit « Tokyo ». Cela a servi de déclic à son collègue Jesus Colmenar et le personnage de Tokyo est né !

Le professeur possède aussi un pseudonyme lié à la géographie

Le Professeur, cerveau de toute l’opération, est le seul personnage dont le pseudonyme géographique n’est pas connu. Il en possède pourtant un : la Cité du Vatican. Le lieu de résidence du Pape est le petit État indépendant du monde. Vu le mystère et la sécurité qui habitent le Professeur, ce pseudonyme lui convient particulièrement bien.

Autre détail amusant : Álvaro Morte, l’acteur qui incarne le Professeur, n’a aucun problème de vue. Il a donc dû s’habituer aux lunettes de son personnage.

L'histoire derrière les masques

Le look des personnages de « La Casa de Papel », et singulièrement leur masque, a participé à la légende de la série. Ils sont inspirés du visage de l’artiste surréaliste espagnol Salvador Dalí, qui était lui aussi opposé au capitalisme. À travers ce déguisement, ils saluent donc l’influence de Dalí lors de l’attaque qu’ils mènent contre le gouvernement et les banques. Au départ, la Fondation Gala-Salvador Dalí s’était opposée à l’utilisation de l’image de l’artiste avant de finalement l’autoriser.

Un scénario toujours écrit à la dernière minute

Dans la plupart des séries, les acteurs reçoivent un script complet avant de tourner afin de se préparer au mieux à leur rôle. Pour « La Casa de Papel », les choses se sont déroulées différemment. Les créateurs attendaient en effet de connaître les réactions du public à certaines scènes pour écrire la suite de la série. Pour les acteurs, il y avait une certaine excitation : que va devenir mon personnage ? « La Casa de Papel » réservait donc autant de surprises aux acteurs qu’aux spectateurs. Nous, ça nous convient très bien !

Une multitude de combinaisons rouges

En plus des masques de Dalí, les combinaisons rouges symbolisent parfaitement l’univers de « La Casa de Papel ». Saviez-vous que 600 exemplaires ont été nécessaires au cours du tournage ? Lors de certaines scènes, les acteurs avaient besoin d’un nouveau costume à 10 reprises, car ils étaient couverts de sang, de poussière ou de saletés. La couleur rouge a été choisie par le directeur artistique Abdón Alcañiz, non seulement pour contraster avec les décors sombres, mais aussi pour sa signification. Le rouge symbolise la frustration, la passion, la révolte et la révolution que le Professeur veut mener contre les autorités et le capitalisme.

Regardez les saisons 1 à 5 (1re partie) de « La Casa de Papel » dès maintenant sur Netflix et découvrez la 2e partie de la saison 5 dès le 3 décembre.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’option TV « All Stars » (comprenant l’abonnement à Netflix) ou l’offre Netflix de Proximus Pickx.

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top