'Le meilleur pâtissier' : Julien Doré et Louane s'invitent dans l'émission

Pour le troisième épisode du programme culinaire 'Le meilleur pâtissier', diffusé ce lundi soir sur RTL TVI, les candidats ont dû à nouveau donner le meilleur d'eux-mêmes mais aussi... de la voix puisque le thème n'était autre que la musique.

Quel pâtissier amateur allait être maudit cette semaine parmi les 13 candidats qui se situaient encore à la table de l'émission 'Le meilleur pâtissier' ? C'est dans une tente transformée en grand studio de musique, thème de la soirée, qu'ils ont à nouveau été cuisinés par les célèbres Cyril et Mercotte

Guillaume dans le mauvais tempo

Pour la première épreuve, il fut demandé aux candidats de revisiter un grand classique de la pâtisserie : l'opéra. Cyril souhaitait avant tout une version plus rock et plus moderne, ce que notre représentant Alexandre, alias Mich, a eu du mal à comprendre puisqu'il a été jugé hors thème. Heureusement pour lui, l'épreuve de Mercotte fut davantage dans ses cordes avec la confection d'un microsillon, rappelant la forme d'un vinyle. Le pochage en spirale, grâce à un tourne-disque, et le cerclage en chocolat imprimé d'une partition musicale furent les deux gros défis des pâtissiers amateurs dans cette deuxième épreuve.

Enfin, pour l'épreuve créative, chaque candidat devait créer un gâteau inspiré d'un titre choisi sur un juke-box. Pour les juger, le grand chef Pierre Hermé était accompagné des stars Julien Doré et Louane. Si Marion sut charmer le trio en remportant le tablier bleu, le pilote de ligne Guillaume n'a pas réussi à se mettre au diapason de ses adversaires. 

Regardez ‘Le Meilleur Pâtissier’ tous les lundis à 20h30 sur RTL TVI  ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top