L’Europe s’est inclinée ce dimanche lors du quart de finale des Championnats du monde de League of Legends, opposant ses derniers représentants, MAD Lions, aux champions du monde en titre, DAMWON Kia. Les Coréens ont une nouvelle fois prouvé leur suprématie en s’imposant 3-0 dans un BO5 à sens unique.

C’était un scénario que tout connaisseur de League of Legends un tant soi peu réaliste avait plus qu’envisagé. Dès l’instant où le nom des MAD Lions avait été placé face à celui des DAMWON lors du tirage au sort de l’affiche de ces quarts de finale des Worlds 2021, on imaginait mal les derniers représentants européens ressortir victorieux d’un tel affrontement.

Une Corée ingérable

Et comme pour placer le dernier clou sur le cercueil de l’Europe, c’est sans surprise et avec une facilité que les champions du monde en titre ont encore une fois montrée l’étendue de leur talent ce dimanche après-midi. Les DAMWON se sont imposés sur le score de 3-0, ne laissant aucune chance aux espoirs du vieux continent.

© Riot Games

C’est notamment grâce à la performance hors-norme de leur jungler, Canyon, et de leur midlaner star, ShowMaker, que les Coréens ont réussi à faire parler la poudre. Réputés intraitables en début et en milieu de partie, les champions du monde en titre auront tout de même trébuché plusieurs fois face à l’organisation espagnole. Malheureusement, le sang-froid des joueurs ainsi qu’un plan de jeu exécuté minutieusement concrétisait rapidement la domination de DAMWON.

Et pourtant, les MAD auraient été capables de beaucoup mieux, à l’image de la deuxième partie du BO5, dominée de bout en bout par ces derniers, avant qu’un ultime teamfight ne scelle le sort de la partie.

Du côté de l’équipe, on se dit satisfait du parcours réalisé au terme d’une saison qui aura définitivement été celle de tous les exploits. “Je suis vraiment fier de tout ce que nous avons accompli cette année en général. Nous n’avons perdu que deux BO5 de toute l’année, et les deux étaient contre le DWG KIA. Je pense que c’est un bon résultat pour nous.” expliquait le coach James “Mac” MacCormack en conférence de presse.

C’est donc une affiche 100% coréenne que nous réserve la première demi-finale de ces championnats du monde, qui opposera les multiples champions du monde T1, à l’actuel tenant du titre. À l’heure de publier ces lignes se joue le dernier quart de finale de ces championnats du monde. Les Nord-Américains de Cloud9 arriveront-ils à sauver l’honneur de l’Occident face à Gen G ?