Into the Night : du livre à la série

Nous étions tous ravis lorsque Netflix a lancé la première véritable série belge sur sa plateforme. La deuxième saison de « Into the Night » est aujourd’hui lancée. Cette série s’inspire librement du roman « The Old Axolotl » de l’auteur polonais Jacek Dukaj. Mais où sont les différences ? Et quelles sont les similitudes ?

L’idée de base et c’est tout ?

Le relevé des similitudes sera très rapide : le scénariste Jason George a été captivé par la nouvelle publiée en ligne par Jacek Dukaj, mais n’en a presque rien conservé. Quels aspects a-t-il retenus ? Une humanité vouée à l’extinction. Comme dans « Into the Night », le monde doit faire face à une apocalypse. Dans « The Old Axolotl », la planète est confrontée à une catastrophe inexpliquée (une dispersion de neutrons) qui tue tout le monde – sauf une petite poignée de personnes - en 24 heures. Seuls les ordinateurs, Internet et les appareils électroniques continuent de fonctionner. Les humains survivants trouvent le moyen de télécharger leur conscience sur une machine en passant par une ancienne plateforme de jeu afin de rester en vie.

Les ressemblances ?

Avec un peu de bonne volonté – ou de l’imagination – on peut partir du principe que Jason George a retravaillé la suite du scénario pour montrer la fuite des survivants à bord d’un avion afin d'échapper à leur funeste destin. L’objectif : fuir le soleil et rester dans l’obscurité. Le soleil tueur, c’est son idée.

Le thème

Le thème abordé est le même dans le livre et dans la série : comment pouvons-nous gérer les catastrophes en tant que société et jusqu’où pouvons-nous aller pour préserver notre vie ? Avec la pandémie de coronavirus que nous traversons, la série – et le livre – est proche de la réalité. Nous pouvons dès lors poser cette question : supposons que la crise sanitaire réduise la population mondiale à quelques milliers d’individus, suivrions-nous la voie de « The Old Axolotl » ? La situation actuelle pourrait-elle inspirer une autre série dystopique ?

Le point de départ

Lors d’un échange avec des fans sur Reddit, Jason George déclare : « Chaque auteur aborde un sujet à partir d’un angle différent. Ce qui m’intéressait le plus, c’était l’interaction entre de parfaits inconnus dans une situation aussi stressante que celle que l’on retrouve dans "Into the Night". C’est à partir de cette idée que les différentes intrigues se sont développées. »

Découvrez les saisons 1 et 2 de « Into the Night » sur Netflix. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’option TV « All Stars » (comprenant l’abonnement à Netflix) ou l’offre Netflix de Proximus Pickx.

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top